«

»

Jan 24

Les aventures d’un poivron en pot (1/??)

Mini Chocolate Bell

Je vous l’avais annoncé lors de la dernière newsletter (quoi vous n’êtes pas encore inscris ??? Renseignez vite votre prénom et adresse mail dans la colonne de droite et en plus vous recevrez deux ebooks en cadeau !), cette année, je vais vous faire le suivi d’un petit poivron que j’essaie de cultiver en pot. Cet essai est surtout destiné aux jardiniers urbains bien sûr, car tous n’ont pas la chance d’avoir un jardin et la culture en pot peut être une solution pour certaines espèces ! J’espère que ce sera concluant =).

 

Alors, bienvenue dans ce premier numéro de la vie du petit poivron que nous appellerons Paulo ! Il s’agit d’un Mini Chocolate Bell, une variété assez basse qui devrait se plaire dans un pot. Elle produit de petits poivrons, marrons et délicieusement sucrés. Pour l’instant, rien de palpitant dans la vie de ce poivron puisqu’il vient tout juste de naitre ! C’est avec la larme à l’oeil que je l’ai vu déployer ses ailes et prendre son envol 8 jours après avoir été semé ! Plutôt vigoureux mon pépère.

 

Pour vous en dire un peu plus, et si vous êtes intéressés pour reproduire cet essai de votre côté, je vous fais un petit descriptif de cette dernière semaine.

 

Le semis de Paulo le poivron

Il y a 8 jours donc, je mettais en terre une graine de Mini Chocolate Bell en priant qu’elle accepte de germer (c’était ma dernière). En priant… En mettant surtout toutes les chances de mon côté pour qu’elle germe ! Je lui ai confectionné un petit nid douillet constitué d’un bon terreau pour semis que j’ai modelé en mini motte de 5 cm de coté grâce à un presse mottes. C’est super pratique ce truc là.

Dans le petit trou, j’ai déposé la graine et rebouché légèrement. Hop, un peu de charbon de bois réduit en poudre par dessus pour éviter la fonte des semis et le tour est joué. Pas besoin de vaporiser à ce stade car on humidifie bien le terreau pour former la motte.

Maintenant, direction l’enceinte de germination avec une température constante de 25°C et sans lumière pour l’instant. Un petit coup de vaporisateur tous les jours pour éviter que le petit nid ne se dessèche trop et au bout de 8 jours, voici qui pointe le bout de son nez : Paulo ! Dès lors, je lui mets la lumière (le petit a peur du noir). 12 h par jour, il faut bien dormir aussi ! Grâce à cette lumière, il pourra grandir mais pas trop vite. Je ne veux pas que mon petit semis ne me file entre les doigts =).

 

Avec tous ces bons soins, il devrait être costaud mon Paulo ! Mais surtout, il a besoin de vos encouragements ! Alors, soyez gentils avec lui, laissez lui un petit message que je lui ferai parvenir =).

 

 

12 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Louis

    Bonjour Romain,
    Et bien, je vais suivre les aventures de Paulo avec plaisir. Passe lui le bonjour.
    Oh là, mon entourage va s’inquiéter : je parle , entre autre, avec un poivron……………

    1. Romain
      Romain

      Salut Jean Louis,

      Il te rend le bonjour :). Mon entourage a arrêté de s’en faire pour moi, tu verras on s’habitue :).

      A+,
      Romain

  2. Madorre

    Bonjour,
    J’adore ton article, c’est vraiment adorable ! Pleins de belles choses pour Paulo que je regarderai grandir avec grand plaisir ^_^
    Bises à vous deux,
    Julia
    Madorre Articles récents…Tour d’horizon des récoltes de MadorreMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut Julia !

      Il se porte comme un charme et les encouragements qu’il reçoit le booste ! Bientôt des poivrons? :)

  3. vanessa

    J’adore cette idée ! Alors j’attends avec impatience la suite de l’aventure de Paulo ;)
    @ bientôt

    1. Romain
      Romain

      Merci pour lui ! Il se plait bien là :)

      A bientôt,
      Romain.

  4. ludo

    Salut Romain,
    Il est énorme ton article!! J’espère que tu comptes pas donner un petit nom à chacun de tes semis!!
    Tiens nous informés de l’évolution de Paulo.
    La bise à Paulo.

    1. Romain
      Romain

      Merci Ludo,

      T’en fais pas, je n’ai pas encore acheté le dico des prénoms alors non ils n’en auront pas tous ^^. J’essaierai de vous donner des nouvelles tous les mois !

      A bientôt,
      Romain.

  5. Toupetipti

    Salut Romain,

    Super intéressant cet article, je vais suivre les péripéties palpitantes de Paulo avec beaucoup d’attention :)

    1. Romain
      Romain

      Bonsoir,

      Je passe le message à Paulo, il sera super content ! Il a bien poussé déjà depuis cet article, mais vous en saurez plus très bientôt :).

      A bientôt,
      Romain.

  6. Caroline

    Bonjour,

    Comme vous,j’ai semé des pépins de poivron orange. Pour l’instant, j’ai 6 pousses sur 12.
    Les racines ne sont pas encore assez développées pour pouvoir les rempoter.

    Est-il vrai qu’ il faudra mettre un tuteur à la plante?
    Serait-il mieux de le mettre en pleine terre ou puis-je le laisser dans un pot?

    Merci pour votre site web. Je vous souhaite une bonne continuation avec vos semis.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Le tuteurage des poivrons dépend des variétés, certaines s’en passent très facilement et d’autres en ont vraiment besoin. Vous pourrez aviser le moment venu !

      Vous pouvez tout à fait le laisser en pot. A condition d’avoir un substrat suffisamment riche, les poivrons poussent très bien en pots !

      Bonne culture !
      Romain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge