«

»

Mai 13

Balade au potager 2013-2014 (7/12)

Nous voilà en mai et le potager prend de l’ampleur. Beaucoup de semis sont faits, les plantations sous abris sont en place depuis un mois pour les plus anciennes et les plantations en pleine terre sont pour très bientôt maintenant. Petit tour d’horizon mensuel !

 

La serre est pleine !

Fèves (1)Cette année, j’ai réussi à faire mon semis de fèves dans les temps, les gousses sont donc déjà bien formées en ce début mai et les premières récoltes ne devraient pas tarder (les grains remplissent maintenant presque les gousses). Que ce soit sous serre ou en extérieur, les plants en sont au même stade. Cela parait étonnant mais la fève est une culture qui endure très bien l’hiver. Il serait donc dommage de se priver de cette capacité en ne les semant qu’au printemps ! Le semis d’automne permet de hâter les récoltes, de limiter la présence des pucerons, d’avoir un couvert hivernal vivant et d’enrichir son sol grâce à la capacité de fixation de l’azote atmosphérique (contenu dans l’air présent dans le sol). Cette fixation de l’azote se fait grâce à des bactéries présentes dans de petites boules sur les racines des légumineuses : les nodosités. Depuis le temps que je vous en parle, j’ai enfin pensé à vous les prendre en photo !

Nodules sur fèves

Les nodosités présentes sur les racines des légumineuses témoignent des bactéries fixatrices d’azote

 

Ces fèves occupent donc ma plus grande parcelle sous serre, or elle est destinée à recevoir les tomates comme culture estivale. Du coup, au moment de la plantation des tomates, j’avais deux options :

  • Couper les fèves et manger les grains très jeunes, les racines se décomposant enrichissant le sol (un peu comme un engrais vert finalement)
  • Attendre la maturité des fèves et planter les tomates entre les plants

J’ai finalement opté pour cette seconde solution, plus en adéquation avec ce que je souhaite expérimenter : le non travail du sol et le joyeux mélange des cultures. J’ai planté les premières tomates le 25 avril, les petits plants avaient hâte de rejoindre leur emplacement définitif. A cette date, même sous serre, les températures sont encore fraîches dans la seconde moitié de la nuit et même si les tomates s’en accommodent, cela ralentit leur croissance. Le couvert des fèves les protègera donc !

Tomate dans les fèves

 

A côté des tomates, se trouve la parcelle destinée aux poivrons, piments et aubergines. Pour ces plants, j’essaie cette année un paillis de chanvre en rouleau. Oui la diversité sous la serre n’est pas optimale (que des solanacées) mais la place est limitée et ces cultures en ont besoin ! J’agrémente tout de même avec de nombreuses fleurs.

Poivron et aubergine

Au premier plan, un poivron Orange Sun (feuillage vert) et un piment Cheiro Roxa (feuillage violet). A l’arrière plan, deux aubergines Ronde de Valence

 

Les vivaces ne sont pas en reste

La rhubarbe a été la première à s’épanouir et les premières tiges sont déjà passées dans une tarte depuis quelques temps =).

Rhubarbe

 

Et puis au détour d’une promenade, je tombe sur ça ! De beaux artichauts Violet de Provence.

Artichaut Violet de Provence

 

Les parcelles extérieures prennent forme

Les plantations des bulbes d’automne sont maintenant très belles et présagent de belles récoltes ! Les échalotes se sont bien multipliées …

Echalote Red Sun

 

… Les oignons gonflent …

Oignon Jaune de Stuttgart

 

… En revanche, l’ail fait son flemmard et prend son temps, mais rien d’alarmant.

 

Sur mes trois carrés, un est destiné à recevoir des légumineuses : pois et haricots. Les pois Corne de Bélier et Téléphone, semés un peu tardivement en mars, ont très bien levé. J’ai pu poser le paillage et il faudra bientôt que je pose des rames mais je ne sais pas du tout comment je vais m’y prendre et ce que je vais utiliser. Si vous avez des idées, je suis preneur !

Pois Corne de Bélier

 

Le second carré est destiné aux légumes racines qui ont été semé début avril. Ca lève plutôt bien.

Betterave Crapaudine

Au milieu des betteraves Crapaudine, un semis spontané tente une percée. Laitue, poirée? L’avenir nous le dira.

Navet et radis

Ici, les radis alternent avec les navets. Ainsi, les premiers auront le temps de grossir et d’être cueillis avant que les seconds ne prennent toute la place

 

Le troisième patiente encore en attendant les choux. Enfin, cette année j’ai voulu travailler un peu sur ma première parcelle qui avait bien besoin d’un petit coup de neuf. J’ai posé une bordure autour et installé un grillage haut de 1,5m qui accueillera des petites courges grimpantes : potimarrons Red Kuri, sucrines du Berry, pâtidous.

Parcelle pomme de terre et courges

C’est dans cette parcelle que j’essaie cette année la culture de pommes de terre sous paille, elles commencent seulement à lever mais je m’y suis pris tard. Je ne pensais pas cultiver de pommes de terre cette année, et puis je suis tombé sur des plants d’Amandine à 50% et vu ma volonté de fer… J’ai craqué =).

Pomme de terre sous paille

 

Et il y a encore bien d’autres choses que je vous montrerai prochainement =). Et chez vous, comment se porte le potager?

 

 

14 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Louis

    Bonjour Romain,
    De bien belles photos avec ton article.
    De mon coté quelques soucis :
    – attaque de petites bêtes sur les feuilles de navets . J’ai pensé aux altises mais j’ai découvert les responsables après enquête de nuit : limaces !
    -même chose sur les radis et même coupable !
    -carotte :1er essai en 2013 avec des Rodelika censées convenir aux sols lourds (j’ai un sol argileux que j’essaie d’améliorer peu à peu). Résultat : zéro, rien n’a poussé. 2éme essai cette année . Semis le 17/04. Résultat : rien pour l’instant après presque un mois….. Si tu as des tuyaux (ou si un blogueur a des tuyaux), je suis preneur. J’ai lu que certaines variétés ne réussissent pas dans toutes les régions. Au besoin je changerai de variété l’an prochain.
    Les bonnes nouvelles (ah !) : les tomates piaffent d’impatience en attendant d’aller en pleine terre, les fèves sont en pleine forme (avec des pucerons bien sur…), ail, échalotes, fraises, poireaux, salades c’est bon.
    -un essai qui a l’air de fonctionner : mettre des branches de lavande (coupées) autour des plants de salade pour les protéger des limaces. J’ai repiqué mes plants le 29/04 et pas d’attaque depuis.
    -un essai qui ne donne rien pour l’instant : semer du cerfeuil autour des salades (toujours contre les limaces) : le cerfeuil ne sort pas !
    Bonne journée.

    1. Romain
      Romain

      Salut Jean Louis,

      – J’aurai pensé comme toi aux altises, heureusement tu as la fibre enquêtrice !
      – Pour les carottes, rassure toi il m’arrive souvent de les louper. Mais je recommence et une fois parti en revanche, ce sont souvent de belles récoltes à la clé. Concernant les variétés, certaines sont plus frileuses que d’autres donc ce peut être ça. En revanche par rapport au sol, j’aurais plutôt tendance que ça jouerait sur la croissance après plutôt que sur la germination.. Mais peut être que je me trompe. J’ai lu que certains faisaient prégermer leurs graines de carottes à l’intérieur avant de les semer. Je n’ai jamais tenté mais pourquoi pas. Sinon, tu peux essayer de semer à la Soltner sur un lit de compost vert ou de terreau (une fine couche) mais attention ça déssèche vite.

      Pour les tomates, les saints de Glace sont bientôt passés mais attention des épisodes de grêle sont annoncés localement dans les jours à venir. Super pour tes fèves, as tu commencé les récoltes?

      Je n’étais pas au courant pour la lavande, j’essaierai chez moi tiens !

      A bientôt,
      Romain.

      1. Jean-Louis

        Pour les carottes, tu me donnes des idées. Je vais peut-être tenter quelque chose.
        Pour les fèves, la récolte n’a pas commencé. C’est un peu tôt. Je les ai semées le 18/02 en pleine terre.
        Pour les Saints de glace, je suis d’accord. Il faut rester prudent. Ici la météo annonce des minima autour de 0°C.
        A +

        1. fab77

          Le sol est argileux ici aussi alors pour les carottes j’achète 2 sacs de 40l de sable à maçonner que je melange dans mes sillons seulement assez profondément et ensuite je sème mes carottes et elles poussent bien,les variétés pour les sols argileux sont à petite racine et avec cette méthode tu peux faire des variétés à racines longues,,ne pas radiner sur le sable surtout.

          1. Jean-Louis

            Merci fab pour tes info. En fait j’ai déjà testé le sable mais probablement en trop faible quantité.
            Cette année j’ai essayé de semer dans du compost (maison).
            1ère étape : grande réussite, ça lève.
            2ème étape : déception, tout meurt. L’idée de Romain semble bonne (problème de croissance)

  2. Madorre

    Bonjour Romain,
    Que de jolies photos ! Et oui, les Saints de Glace sont presque passés et les plantations vont aller bon train :) Du soleil est annoncé, ce qui va faire pousser tout ce petit monde ! Je ne savais pas également pour la lavande, à essayer pourquoi pas ;)
    Bises,
    Julia.
    Madorre Articles récents…Tour d’horizon des récoltes de MadorreMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut !

      Ces beaux jours vont faire le plus grand bien, pour les plantes et le moral :).

      A bientôt!
      Romain.

  3. Celinita

    Bonjour Romain et les autres passionnés
    tes photos font rever !
    De mon coté, plan orsec limaces : elles ont rasé tout ce qui dépassait (notamment les plans de tomates qui s’étaient ressemés tout seul) et elles arrivent à pénétrer dans ma petite serre, si bien que les jeunes plans de salade, à peine sortis, sont immédiatement rasés

    1. Celinita

      la suite de mon message tronqué !!
      J’ai mis une écuelle avec de la bière, couplée à une muraille de pierres volcaniques, cela semble assez efficace.
      Cependant, je me demande déjà comment je vais faire pour retirer les pierres volcaniques (pas question de les mélanger à la terre)… faut-il tamiser… A murir !
      Si quelqu’un souhaite partager son expérience, je suis preneuse !
      Salutations potagères

      1. Jean-Louis

        Bonjour Celinita,
        Attention avec la bière. Son utilisation est controversée:
        – l’efficacité ne serait pas vraiment prouvée
        -et surtout il se pourrait que l’on attire les limaces du voisinage qui ne seraient pas venues autrement . Effet inverse de celui recherché.
        -de plus attention avec les hérissons, grands amateurs; ils se saoulent avec la bière et finissent mal (sous les roues de voiture entre autre).
        Pour mon expérience : pierres volcaniques, je n’ai pas testé.
        Tu peux essayer les branches de lavande coupées et posées autour des salades. Ca marche chez moi, pour l’instant. Pour les tomates la bouteille plastique de 5l (sans fond et avec le bouchon retiré) autour des pieds. Lorsque le pied grandit, il semble que les limaces s’en désintéressent. Autrement : du classique : cendre, marc de café etc…
        Bon courage.

        1. Jean-Louis

          J’ai oublié : biner au pied des plants puis tasser la terre. Les limaces ne sont pas très douées pour faire des galeries et utilisent les petites fissures dans le sol. Bon, avec les pierres volcaniques….

          1. Celinita

            Merci Jean-Louis pour tes conseils. Je retiens celui de la demi-bouteille en plastique pour les tomates ! Le plus efficace pour moi reste la cendre, mais dès qu’il pleut, il faut en remettre et je n’arrive pas à fournir car M. le hérisson continue de passer presque toutes les nuits et son abri est situé justement devine où… sous le barbecue ! Et bien sur, je ne bois pas de café :-/
            Pour la bière, M. le hérisson ne peut pas l’atteindre puisqu’elle se situe dans la serre où il ne peut pénétrer, donc pas d’inquiétude à ce sujet.
            A suivre !

  4. MISS MM

    Ton potager est bien parti ! Mes fèves sont en fleurs (et un peu en pucerons aussi ;-) ). L’année prochaine j’essaierai de les faire plus tôt. Pour mes pois nains j’ai mis de la ficelle tendue sur des piquets. ça va plutôt bien. J’ai semé aujourd’hui du maïs doux. Une première pour moi. Les tomates ont été plantées avec une bâche au-dessus de leurs têtes. Et je m’aperçois qu’il ne reste plus beaucoup de place pour des courgettes ! Les haricots verts semés peut-être un peu tôt (je m’étais laissée influencer par le Soleil) n’ont pas bien levé. Un nouveau semis a été tenté mais peut-être le paquet utilisé est un peu vieillot (3 ans je crois). J’en ai d’autres achetés plus récemment. Mais je vais être obligée d’attendre que fèves et petits pois cèdent la place. Concernant les limaces, je constate qu’elles sont apparues dans mon potager quand les cultures ont été délimitées par des planches en bois. J’ai vu que c’est là qu’elles se cachent dans la journée. Avant, il n’y en avait pas. Ou alors… elles n’avaient pas encore repéré le potager ;-) Bon week-end.
    MISS MM Articles récents…Commande reçue !My Profile

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Bonne idée la ficelle. Facile et rapide à mettre en oeuvre, je vais sûrement opter pour cela :). Merci pour l’idée ! Le maïs doux, j’ai arrêté car à chaque fois que j’ai tenté (c’était pour l’associe avec les pois grimpants) il a été étouffé par les pois.

      A bientôt,
      Romain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge