«

»

Mar 13

Balade au potager 2013-2014 (5/12)

En route pour notre traditionnelle balade au potager ! J’ai réussi à trouver un petit peu de temps entre deux semis pour cette visite et ce n’était pas gagné. Il faut dire qu’en mars, le planning commence à être chargé (mais c’est tellement agréable de remettre les mains dans la terre) !

 

Les cultures en place au potager

Après m’avoir donné un peu de produits frais au cœur de l’hiver, les choux ont définitivement rendus l’âme. Il était donc temps de les enlever. Vous le savez probablement, je souhaite passer l’ensemble de mon potager en non travail du sol et le moment où l’on ôte une culture est importante dans ce processus : on n’arrache plus mais on coupe ! Les racines qui restent dans le sol vont ainsi de décomposer tout en nourrissant la vie du sol et en l’aérant. Il serait dommage de ruiner tout ce travail de plusieurs mois. Donc hop, un bon coup de couteau au collet des choux (faut un bon couteau parce que les petites tige sont devenues des troncs dis donc) et les parties aériennes passent à la tondeuse avant de revenir pailler la surface du sol.

Seconde culture en place durant tout l’hiver au potager, les fèves sont maintenant couvertes de fleurs. Un régal pour les yeux n’est-ce pas ?

Fèves Aguadulce

Bientôt les premières gousses et les premières dégustations de fèves fraiches à ce rythme là, miam ! En attendant, une remarque intéressante. Cette année, les fèves à l’extérieur sont beaucoup plus trapues que celles sont serre (jusque-là rien d’anormal) mais bien plus fleuries ! Si les récoltes confirment cette tendance peut être que je donnerai plus d’importance à la culture en extérieure que je ne l’ai fait jusque-là.

Du côté des bulbes, en place eux aussi depuis l’automne dernier, l’ail tire son épingle du jeu. Je n’en ai jamais eu d’aussi beau qui partage son espace avec quelques repousses de panais que je n’ai pas eu le coeur de retirer. Paillis très léger et culture en butte est un mélange qui confirme son efficacité et qui convient également très bien aux échalotes et oignons.

Ail Germidour (1)

Les poireaux perpétuels sont un peu petits cette année. Les plus beaux spécimens ont été mangés, très bons, au goût un peu plus marqué que leurs cousins annuels, mais les restants tardent à grossir. Sans doute ont il manqué de nourriture. Voici un point à améliorer l’an prochain.

Une nouvelle preuve que l’hiver fut extrêmement doux même pour nous en Bretagne. La phacélie continue à grandir alors qu’elle aurait dû succomber depuis plusieurs mois déjà. De jolies fleurs en perspective (ce qui me permettra de refaire mon stock de graines, ce n’est pas plus mal !).

Phacélie engrais vert

 

Les nouveaux semis en intérieur et au potager

Ici la liste est importante et va encore s’allonger ! Les premiers du lot, c’est une tradition maintenant, se portent très très bien. Jugez vous-même de l’état de ces poivrons et aubergines.

Poivrons et aubergines

Je n’ai jamais aussi bien réussi leur semis, ce qui fait qu’ils ont poussé très vite et en nombre et se retrouvent maintenant à l’étroit. Encore un mois et demi à tenir dans vos pots les petits calmez-vous =). En attendant, le durcissement a commencé. Dès qu’il fait beau, j’en profite pour habituer progressivement mes petits au soleil et aux conditions extérieures. Par contre, moment crève-cœur, il est nécessaire de sacrifier leurs premiers bourgeons. Les plants ne sont pas encore suffisamment forts pour les nourrir.

Mars est également synonyme pour moi des semis d’aromates (les premiers basilics et persils) et de poireaux ! Cette année, 3 variétés sont prévues : le bleu de Solaize, le jaune du Poitou et le poireau d’hiver Saint Victor. Semés en terrine, les premières germinations n’ont pas mis beaucoup de temps à apparaitre.

Germination de poireaux

Et enfin, je termine cette visite par mes semis de fleurs compagnes du potager, elles aussi en terrine c’est beaucoup plus pratique pour semer d’importantes quantités : tagète, muflier, cosmos, lupin, bourrache, … Plus que jamais, le potager devrait être fleuri cette année (il faut penser à nos petites butineuses).

Semis en terrine (1)

Et elles n’y figurent pas mais ce n’est qu’une question de jour : les tomates seront bientôt de la partie car semées le 15 mars ! J’ai hâte =).

Je vous invite à laisser un petit commentaire afin de partager avec tous comment se porte votre potager à la mi mars ! C’est toujours très sympathique de savoir où vous en êtes également =)

16 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Madorre

    Superbe article, j’adore découvrir ton potager :) Je vois que beaucoup de légumes se portent bien, tu vas pouvoir manger des fèves très bientôt ! Les miennes sont encore un peu petites ( elles ont manqué de soleil cet hiver, je pense pas avoir choisi le meilleur endroit pour elles, je m’en souviendrai la prochaine fois ;) … ). Ici, les semis ont aussi commencé ( je prépare un article pour très bientôt ;) ).
    Bises,
    Julia
    Madorre Articles récents…Tour d’horizon des récoltes de MadorreMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut Julia,

      Ce n’est pas vraiment un problème pour tes fèves si tu n’envisages pas de replanter tout de suite derrière. Je suis surtout content chez moi car je compte bien ressemer ou planter après mes fèves vers la fin mai !

      Hâte de lire cet article !
      Romain.

  2. Fab

    Ca va être compliqué de garder tes plants d’aubergine et de poivrons à ce rythme … Moi je suis loin d’avoir le soucis puisque cette année le terreau de semis était équivalent à un bon désherbant ! Les année de belle réussite comme toi, je pense que tu vas être obligé de passer à des pots plus gros !
    Fab Articles récents…Le matériel de semis pour les tomatesMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut Fab,

      En effet, je me suis fait avoir. L’année dernière j’avais semé un peu plus tard et ça avait beaucoup moins bien poussé donc je me suis retrouver avec des récoltes très tardives et même trop tardives pour certains. Donc j’ai avancé mon semis de 15 jours et je me retrouve avec facilement 1mois et demi d’avance sur l’année dernière ! Mais bon, je me dit que je progresse encore :). Les pots plus gros ne sont pas loin au cas où.

      Je suis pressé de lire ton article de demain car ce week end, c’est atelier semis aussi pour moi. Ce sera l’occasion de comparer !

      A bientôt,
      Romain.

      1. Fab

        En fait cette année suite à de nombreuses observation et à des techniques que j’employais il y a 15 ans, je vais me passer de pouponnière. Par contre j’ai améliorer certains points (humidité relative, chaleur, non repiquage). On verra mais je pense tenir une solution simple qui n’est pas la seule bien heureusement !
        Fab Articles récents…Le matériel de semis pour les tomatesMy Profile

  3. Aurélie

    Merci pour cette visite dans ton potager.
    Nous débutons cette année et tes conseils nous serons très utiles :)
    A bientôt pour une nouvelle visite !

    1. Romain
      Romain

      Salut Aurélie,

      Super de compter de nouveaux potagistes parmi mes lecteurs :). N’hésite pas à poser tes questions, j’essaierai d’y répondre avec plaisir :

      A bientôt alors,
      Romain.

  4. Lillycat

    Hello,
    Merci Romain pour la sympathique balade dans ton potager.
    Moi aussi, opération semis tomates et courgettes hier pour profiter d’un jour fruit. Grace à tes articles (et ceux de Fab que je viens de découvrir) j’ai mis toutes les chances de mon côté pour mieux réussir mes plants (sans bac de germination pour le moment hélas, on verra…).
    Merci à vous deux
    Bonne journée
    Lillycat

  5. Jean-Louis

    Salut Romain,
    Ca démarre, ça démarre. Les tomates sont lancées. J’espère que le résultat sera mieux que l’an dernier……….. Les fèves sortent de terre malgré les chats du coin qui ont l’air d’apprécier la planche et l’ail démarre également.
    Et il fait beau !
    A bientôt.

    1. Romain
      Romain

      Salut Jean Louis !

      Les tomates avaient bien marché chez mois l’année dernière, bien qu’un peu tardives. Mais cette année, il faut que ça marche oui, j’ai des conformités à vérifier :).

      Pour les chats, je mets des branchages sur mes planches de semis jusqu’à ce qu’ils soient bien levés. En général, ça fonctionne bien !

      Nous sommes tous heureux de voir notre potager se réveiller !

      A bientôt,
      Romain.

  6. Vincent

    salut Romain
    chez moi les chevreuils ont tout mangé cet hiver,
    tout ce qui était au dessus du sol sauf poireaux et artichauts
    grr
    les fèves ont repoussé et les choux donnent des petites pousses a manger en brocoli
    tu sais il vaut mieux manger en premier les petits que les gros poireaux perpétuels
    d’une part les gros donnent des gros bulbes qui donnent des gros poireaux simplement de part leur vigueur
    d’autre part ce sont des clones mais on n’est pas a l’abri a la longue d’une dégénérescence par virus ou mutation somatique
    j’ai commencé a manger mes « hybrides de perpétuels de jaunes du Poitou de Vincent  » ils sont très bons,plus tendres et beaucoup plus gros que mes autres perpétuel qui eux en plus ,ont souffert de la mouche cette automne,pour la résistance au froid je ne sais pas vu l’hiver,pas de signe de montée a graine pour le moment.
    a plus

    1. Romain
      Romain

      Salut Vincent !

      Aie, vous êtes nombreux à souffrir des ces belles bêtes !

      Je me posais justement la question des poireaux perpétuels. J’étais en train de me dire qu’en conservant les gros plutôt, j’allais avoir de plus gros bulbes ! Tu confirmes mes réflexions !

      Félicitations pour tes hybrides :). Ils produisent toujours des bulbes?

      A+,
      Romain.

      1. Vincent

        aucun doute qu’ils fassent des bulbes même si c’est encore un peu tôt,
        les variétés a 4ou5 bulbes sont vraiment très grosses ,celle a 15 bulbes un petit peu moins,je t’en enverrai cet été si tu en veut toujours,et je ne voudrai pas que l’espèce disparaisse avec moi ,on sait jamais…
        j’aimerai bien tirer au clair ces histoire de mouches et teigne,le perpétuel qui est résistant a la teigne semble bien sensible a la mouche.
        les nouveau perpétuels n’ont rien eu …,hazard?

        1. Romain
          Romain

          Super s’ils font des bulbes, ton croisement a vraiment bien marché !

          Ce serait un honneur de perpétuer ta variété. Même si tu es loin de disparaitre :). Il faudra lui trouver un nom

          De mon côté, je n’ai jamais été embêté par ces bestioles. Climat tu penses?

          1. vincent

            « perpétuel de Vincent » c’est suffisant pour mon ego :)
            pour la mouche je crains que ce ne soit qu’une question de temps
            elle vient de l’est et est en extension.
            chez moi ,elle est arrivée il y a 2 ans

          2. Romain
            Romain

            Ou le « Vincent forever » :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge