«

»

Juin 17

Commencer un potager sur une ancienne pelouse

Ca y est, j’ai enfin imaginé où et comment implanter mon nouveau potager dans mon nouveau jardin, maintenant place à l’action ! Le “souci” c’est que tout le jardin était engazonné et il va donc me falloir un petit plus d’efforts pour retirer ce gazon proprement.

 

A quoi va ressembler ce potager?

IMGP3412J’ai la chance d’avoir un mur au fond du jardin exposé Est et c’est donc au pied de ce mur que j’ai choisi de mettre en place mon potager. Les murs sont très utiles dans les potagers à condition qu’ils soient bien orientés. Ils vont en effet créer un micro climat à leur pied en augmentant la température (par réverbération du soleil et en emmagasinant la chaleur la journée pour la restituer la nuit), couper les vents et atténuer les précipitations (pratique pour limiter le mildiou !).

 

Comme la place est assez restreinte, j’ai choisi de ne faire qu’une planche de culture d’un mètre de large sur 5 m environ. J’ai donc matérialisé cette planche en plantant 4 piquets aux angles et en tendant un câble le long de ces piquets. A ce stade là, on peut encore facilement faire marche arrière, il faut donc prendre le temps d’observer le rendu. Ce qui paraissait très bien sur le papier peut s’avérer décevant en vrai.. Et évidemment ce fut mon cas. Au début, je voulais faire une planche de 75 cm de large pour accéder facilement au fond de la planche depuis le bord, mais en matérialisant ceci je me suis rendu compte que ma bordure tombait en plein sur un terrain accidenté ! Creux, bosses, .. bref pas très pratique pour faire un truc propre (bon ça reste modeste hein, je ne possède pas un jardin de plusieurs hectares).. Alors qu’en augmentant un tout petit peu, le terrain se rectifiait de lui même. Je m’arrangerai donc pour ne pas avoir à intervenir trop souvent en fond de planche grâce à des légumes plutôt autonomes et cela ne devrait pas poser de problèmes.

 

A ses outils !

Une fois satisfait de mon tracé, les choses sérieuses ont commencé. Tout d’abord, j’ai découpé ma pelouse le long du câble avec une bêche sur une profondeur d’environ un fer de bêche. Une fois le contour réalisé, j’ai pu commencé à scalper toute la surface, toujours avec la bêche. A cette étape, il faut éviter de retirer trop de terre car les couches superficielles sont celles qui contiennent le plus de micro-vie et il est important de la préserver pour le bon fonctionnement et la bonne santé du potager. Il faut donc simplement soulever la terre puis juste dégager les racines de la pelouse.

scalp

Et ça sur toute la surface ! Un potager, ça se mérite. Mais pendant cette tâche, j’ai eu l’agréable surprise de voir que ma terre était bien plus riche que je ne le pensais. Elle grouille de vers, carabes, staphylins et autres bestioles bien pratiques au potager ! Cela augure de belles récoltes :).

 

Bon malgré ça, une pelouse on marche dessus et la terre est toujours très tassée. Il faut donc impérativement la décompacter en profondeur et pour cela, j’utilise une grelinette. C’est l’outil parfait pour ce genre de travaux. Elle permet d’aérer et de briser les grosses mottes sans retourner la terre, ce qui limite les perturbations. Un passage en long, un en travers et sans effort voici un potager qui commence à prendre forme.

IMGP3418

 

Enfin, troisième opération, troisième outil. J’ai affiné et “nettoyé” la terre avec un râteau. Les plus grosses mottes sont cassées avec le dos du râteau puis à force de passer et repasser des coups d’outils, on finit par obtenir une terre bien fine et nettoyée des racines restantes ainsi que des quelques cailloux présents. Un dernier coup pour égaliser au mieux la surface et voilà !

IMGP3424

 

En l’état actuel, le potager est prêt à recevoir ses premières cultures. Après, on peut encore travailler dessus en ajoutant une bordure, en amendant avec du compost, du fumier, des engrais, etc, … Dans mon cas, je ne vais rien ajouter à la terre sinon une bonne poignée de compost dans les trous de plantation car la terre me parait assez riche. L’amendement viendra à l’automne. Je pense aussi ajouter une bordure en bois afin d’éviter que la terre ne s’échappe et pour conserver une bordure bien droite.

 

Il ne me reste plus qu’à planter ! C’est un peu tard, mais je devrais pouvoir mettre quelques petites choses tout de même car en juin il reste de quoi travailler au potager.

 

J’espère que de votre côté votre potager est plus avancé?

19 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Madorre

    Bonjour Romain,
    Bravo pour ce beau travail ! Ta terre a l’air très bien et je te souhaite de belles récoltes pour cette année et pour les suivantes :)

    Madorre.
    Madorre Articles récents…Le potager de Madorre en vidéos : 7 astuces pour réussir sa saisonpotagère !My Profile

    1. Romain
      Romain

      En effet, elle semble bien riche et bien vivante ! J’espère aussi qu’elle conviendra bien aux différentes choses que je veux y mettre !

      A bientôt,
      Romain.

  2. Denis

    Bon courage pour votre projet :), c’est toujours sympa de voir les choses se construire pas à pas !
    Il est vrai que  » sacrifier » un morceau de pelouse pour un espace potager c’est toujours une bonne opération !
    Surtout à certains endroit ou les habitations sont construites sur d’anciennes terres maraîchères ou le sol est propice à la fertilité.

    Petit bémol quand même quand on est locataire !
    Bref, merci du partage et bonne continuation !

    1. Romain
      Romain

      Bonjour et merci pour votre message !

      Bientôt la prochaine étape : les plantations :) et viendront les récoltes. Affaire à suivre..

      A bientôt,
      Romain.

  3. Yannick

    Bonjour Romain,

    Alors ça y est ?!! C’est partie !! Je rejoins Julia, ta terre semble de bonne qualité. Tu vas bientôt passer aux plantations ;) Je suppose que tu nous montreras tout ça !!

    Bon jardin et à très bientôt
    Yannick
    Yannick Articles récents…Lutter contre la mineuse du poisMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut Yannick,

      Bien sûr, c’est même commencé ;). Rien de bien phénoménal mais bon on est déjà en juin donc le choix est un peu limité.. Mais j’ai hâte de goûter mes premières récoltes quand même !

      Et toi alors ce grand potager s’est rempli?

      A bientôt,
      Romain.

  4. Sylvie

    Bonjour, je suis actuellement en train de faire la même chose sur une partie de ma pelouse. Environ 5m sur 4m, je suis arrivée à la moitié. J’aurai aimé savoir, si vous avez mis les « restes » de la pelouse au compost ou pas. En effet, je n’ai pas osé le faire de peur que les racines ne soient pas détruites ( principalement herbe + trèfle ).

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Ca peut être délicat de mettre directement au compost car l’herbe pourrait vite repartir. Pour y remédier, je vous conseille de retourner les mottes de terre, racines apparentes donc et de laisser sécher ainsi quelques jours. Ensuite, au compost!

      Par contre, cela constituera un apport important de matériaux verts donc pensez a ajouter des matériaux bruns pour éviter les odeurs !

      Bon weekend,
      Romain.

  5. Sylvie

    Merci pour votre réponse, je vais essayer pour la partie restante . Enfin si la météo le permet car en ce moment le temps est plutôt à la pluie et la partie séchage au soleil parait compromise.
    Bonne continuation pour vos plantations.
    Sylvie.

  6. Zelulu

    Bonjour,
    Comme j’ai un assez grand jardin, j’ai fait des plate-bandes l’an dernier sur plusieurs parcelles de gazon. Mais comme je suis plus fainéante que vous, j’ai préféré faire un jardin en lasagnes : pas de bêchage, juste une couche de carton neutre, puis, au fil de l’hiver dernier, plusieurs couches de feuilles mortes (on a un grand tilleul qui nous envahit de feuilles), et des couches de tontes de gazon. Autour, quelques pierres pour empêcher que tout s’envole et surtout bien délimiter la plate bande.
    Au printemps dernier, j’ai ajouté une couche de 4 ou 5 cm de bonne terre mélangée à du compost (maison, bien sur), et j’y ai planté : des tomates (magnifiques, j’en ai eu avant mon voisin qui est maraicher), des salades, superbes, des courgettes, des poireaux…
    Tout ceci a si bien poussé que je vais recommencer l’an prochain.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Votre méthode n’est pas tout à fait celle des lasagnes mais il n’empêche qu’elle est très bonne également ! Personnellement, comme je suis intervenu en mai pour une mise en culture en juin, je n’avais pas le temps de laisser faire la nature. Mais il est clair que si c’était à refaire et que je peux m’y prendre plus tôt, je procéderai d’une manière similaire à la votre !

      Attention toutefois pour votre saison prochaine, la méthode des lasagnes convient très bien aux légumes gourmands mais nettement moins aux légumes qui se contentent de sols moins riches (ail, échalote, oignon, fabacée, …).

      A bientôt,
      Romain.

  7. Stephie

    Bonjour

    J ai un parterre de 2 mètres sur 5 bien abrite d un côté par mon petit poulailler urbain ( je vis en lotissement ) et de l autre une grande haie de sapins. Ce parterre pour l instant se compose de fleurs, d arbustes de rosiers. J envisage de le transformer en potager mais je suis absolument ignorante en la matière. Sans doute déjà faut il enlever tous ces arbustes de toutes sortes. Puis après je pense qu il faudrait retourner la terre ?

    Quelqu un peut m aiguiller sur la mise en place de ce potager ? A quelle période dois je commencer ?

    Je vous remercie de vos conseils

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      La haie sera peut être un peu gênante si elle fait beaucoup d’ombre, mais vous ne pouvez peut être rien y faire. Pour vous répondre, il sera en effet nécessaire de retirer les arbustes. Si votre terre n’est pas trop tassée, vous n’aurez pas besoin de grosses interventions, juste un passage de grelinette pour aérer en profondeur, sans retourner la terre.

      Si elle est tassée, en revanche, vous devrez en effet bêcher ou utiliser un petit motoculteur.

      Je vous conseille d’opérer en mars ou avril. Profitez en également pour faire un apport de compost ou un fertilisant comme l’Or Brun, votre terre risque d’avoir été appauvrie après plusieurs années avec ces arbustes.

      Pour la suite, n’hésitez pas à lire différents articles sur mon blog ou d’autres, et tester chez vous! On apprend très vite :)

      Bon courage et à bientôt peut être,
      Romain.

  8. Stephie

    Bonjour

    Je vous remercie de vos reponses

  9. Nicolas

    Bonjour,

    Nous allons préparer notre potager. Il s’agit d’un carré d’1m20 de côtés, sur 17 cm de haut. Le « coffrage » est prêt, il est posé au sol sur de la pelouse.

    On s’interroge sur le moyen d’enlever la pelouse : peut-on poser du carton sur le sol et le recouvrir quasi-immédiatement de terre, ou faut-il attendre que la pelouse « crame » ?

    Merci beaucoup !

    Bien cordialement,

    Nicolas

    1. Romain
      Romain

      Bonjour Nicolas,

      Etant donné l’épaisseur de terre que tu ajouteras, tu peux commencer tout de suite. La pelouse se dégradera toute seule ensuite ! Pratique :)

      A bientôt,
      Romain.

      1. Nicolas

        Merci Romain.
        Les racines ne vont pas être gênées pour pousser avec le carton ?
        On va planter des carottes, du poireau, un plan de tomates, des radis, de la salade, des courgettes, des haricots verts.
        Merci encore !!

        1. Romain
          Romain

          Absolument pas, dès que le carton sera humidifié, les racines n’auront aucun mal à le percer (les racines d’arbre parviennent même à fracturer la roche).

          Joli programme tout ça :).
          Les carottes et radis tu peux semer dès maintenant et planter la salade aussi !
          Le poireau je te conseille d’acheter des plants, le semis est très long et assez difficile
          La tomate et les courges attends le 15 mai, on en voit dès maintenant en jardinerie c’est une aberration
          Et les haricots verts, c’est mieux d’attendre fin juin début juillet pour semer ;)

          J’espère que ce potager sera à la hauteur de tes attentes.

          A+
          Romain.

          1. Nicolas

            Hello !

            Merci beaucoup pour tous ces conseils !!

            On va s’y mettre !

            @+ !

            Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge