«

»

Fév 10

[Conseil de Terre Vivante] Créer un jardin après travaux

Que l’on vienne d’acheter une nouvelle maison ou que l’on fasse construire, à la fin des travaux on se retrouve bien souvent avec un terrain proche de ce qu’il aurait pu être après le passage d’une tornade. La première envie que l’on a, c’est de retrouver un peu de verdure ! Alors si vous êtes aussi dans ce cas, ce mois-ci Terre Vivante nous conseille sur la marche à suivre !

 

Priorité aux arbres et aux arbustes

En hiver, commencer par s’occuper des arbres, des haies, de tout le capital végétal qui reste encore en place. Qu’ils soient sauvages ou plantés par des propriétaires précédents, ce sont eux qui feront de l’ombre les premières années et accueilleront les nichées d’oiseaux. Enlevez juste les branches mortes ou abîmées, découpez net les lambeaux d’écorce. Faites ensuite un traitement à base d’argile en badigeon additionnée d’huile essentielle de sarriette ou de bouse de vache. Autre possibilité si les arbres sont très abîmés, un traitement d’hiver avec de l’huile de colza et du fortifiant au cuivre pour aider à la cicatrisation. Si le tronc a été blessé, étalez un badigeon de deux tiers d’argile et un tiers de bouse de vache dilué avec de la décoction de prêle. Si vos arbres sont hauts, faites appel à un élagueur spécialisé en taille douce, pour le nettoyage.

Pour les haies et les arbustes, sélectionnez tout ce qui est bien placé. Avant d’arracher des arbustes sauvages, pensez qu’ils poussent gratuitement, sans soins, sans arrosage et peuvent être complétés par des essences plus ornementales. Enlevez le bois sec ou trop blessé, retaillez au besoin en hauteur. Complétez en étalant largement au pied de tous ces rescapés une couche de compost et un paillage de feuilles et de broyat… Ils reprendront vigueur au printemps.

IMGP3409

Faites-vous plaisir !

En mars-avril, viendra enfin le temps du plaisir. Pour embellir rapidement son cadre de vie, rien de tel que les annuelles. Le mieux est de préparer en godets une petite pépinière d’espèces faciles (soucis, cosmos, tagètes, centaurées, tournesol, tithonia, kochia, amarantes…). Pendant ce temps, grelinez et amendez avec du compost quelques mètres carrés près de la maison. Vous y installerez vos plants après les gelées en complétant par des dahlias, quelques graines de sarrasin et de phacélie. La garantie d’un massif joyeux, bourdonnant d’insectes et sans tracas d’entretien. De la même façon, vous pouvez mettre en route un petit potager, installer quelques grimpantes comme les ipomées sur un treillage ou un grillage tendu entre deux piquets. Elles feront office de haie provisoire. Vous passerez ainsi l’été dans un environnement gai, coloré, parfait pour oublier les difficultés du début. À l’automne, vous constaterez les bienfaits des semis et des plantations. La structure du sol aura changé et votre terre, redynamisée, sera toute prête pour accueillir des projets plus définitifs.

 

Le Guide Terre vivante : Aménager et fleurir son jardin

Le conseil de février est tiré du livre “Le Guide Terre vivante : Aménager et fleurir son jardin” de Brigitte Lapouge-Déjean et Denis Pépin, paru aux éditions Terre Vivante. Cliquez sur la couverture afin d’accéder à plus d’informations et pouvoir feuilleter quelques pages supplémentaires.

 

Le Guide Terre vivante : Aménager et fleurir son jardin et accueillir abeilles, hérissons, oiseaux…

En plus de 500 pages, ce guide foisonne de conseils pour réaliser le jardin beau et naturel de ses rêves. Inspiré par la nature, ce jardin est un havre écologique, refuge pour la biodiversité (même en ville !). Les auteurs invitent tous les jardiniers à :

  • créer des aménagements écologiques avec des matériaux naturels et/ou recyclés : allées, bordures, terrasses, cabanes, murets, nichoirs, récupérateur d’eau de pluie, toilettes sèches, etc.
  • créer des espaces écologiques accueillants pour la biodiversité : prairie fleurie, massif de fleurs mellifères, mare, haies nourricières…
  • végétaliser tous ces espaces en choisissant des fleurs adaptées et rustiques et en les associant intelligemment.

Cet ouvrage de référence permet d’avoir un beau jardin, naturel et en bonne santé, sans aucun produit chimique.

Par Brigitte Lapouge-Déjean, jardinière en bio et auteure de nombreux livres sur le jardinage aux éditions Terre vivante. Elle collabore aussi avec le magazine de Terre vivante, Les 4 Saisons du jardin bio.

Par Denis Pépin, ingénieur écologue, jardinier conseil et agronome, spécialisé dans la pratique du jardinage biologique depuis 30 ans. Il est auteur d’ouvrage sur le jardinage biologique, journaliste horticole, conférencier et formateur. Il collabore avec Les 4 Saisons du jardin bio, le magazine de Terre vivante.

Paru en mars 2014 – 512 pages – 35 € – Collection Le Guide Terre vivante

 

GUIJA_C1GVBD

 

Bon jardinage à tous  !

 

 

5 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. fab77

    Merci pour cet article,j’ai eu la chance en emménagant d’avoir déjà un jardin propre,après bien sur il y a toujours des choses à faire car on veut mettre à son gout que se soit « déco » ou « plantes »pour ma part le jardin change continuellement car je suis un « fou furueux » des plantes vivaces.

  2. sam@tondeuseagazon

    C’est clair qu’on a pas toujours la chance de récupérer un terrain propre… Moi perso j’ai du remettre à plat tout mon terrain, semer mon gazon et attendre l’année d’après pour pouvoir en profiter l’été… J’aurais du lire cet article plus tôt !

    1. Romain
      Romain

      Ou j’aurais dû l’écrire plus tôt ^^. En effet, souvent après travaux, il faut au moins une année pour profiter de son jardin… Dommage pour ceux qui ont besoin d’air !

      A bientôt,
      Romain.

  3. Clarice

    Super article ! Je viens d’acheter une maison, et je veux un beau jardin. J’adore jardiner, mais il peut être difficile de trouver du temps pour le faire. C’est une bonne astuce de commencer par s’occuper des arbres en hiver. J’imagine que la plupart des gens attend jusqu’au printemps. Merci de ce partage.

  4. fred13

    s’occuper des arbres en hiver oui mais ne les tailler qu’hors periode de gel, autrement cela peut encore plus endommager ceux-ci.
    100% d’accord avec vous pour essayer de conserver les plantes déjà installées ou sauvage, parfois une simple taille leur permet d’etre tout à fait acceptable et garnissent le jardin.
    Apres pour concevoir un jardin un logiciel d’aménagement de jardin aide bien :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge