«

»

Fév 02

Cueillir une tomate

Cet article fait suite à la demande que j’ai eu d’un ami dernièrement. Il me demandait de quelle manière je faisais pour cueillir facilement mes tomates, sans décoller le pédoncule et sans abimer le plant. Au premier abord je dois avouer que sa question m’a surpris car je ne pensais pas avoir de technique particulière puis je me suis rendu compte que finalement, en ne faisant pas attention on pouvait en effet facilement blesser la grappe sur laquelle on cueillait une tomate, abimant ainsi les tomates restantes. Voici donc comment je procède (je ne sais pas si c’est la meilleure technique, mais elle fonctionne). Je préfère vous prévenir, c’est réellement très simple alors ne vous attendez pas à une technique très élaborée !

Voici donc la tomate choisie pour ce petit tutoriel, une belle rose de variété inconnue (d’ailleurs si l’un de vous a une idée de ce qu’elle peut être, je suis preneur…).

DSCF2080

Il suffit donc simplement de saisir la tomate et d’appliquer l’ongle de son pouce contre le point de cassure : la petite boursouflure observée entre le pédoncule de la tomate et le reste de la grappe.

DSCF2081

Enfin, un mouvement sec de levier sur ce point et voici le résultat : une tomate avec son pédoncule (chez certaines variétés en revanche, il est quasi impossible de conserver ce pédoncule comme chez les cerises poires par exemple) qui n’est pas abîmée à cause d’une pression trop forte et une grappe intacte.

DSCF2082

Voilà, je vous l’avais dit : rien de compliqué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge