«

»

Fév 02

Des bocaux de cornichons !

Ici, les récoltes de cornichons s’accélèrent, c’est le moment idéal pour sortir les bocaux ! Je me suis renseigné un peu sur les différentes recettes existant et il semblerait que chacun ait la sienne. Je vais donc m’en tenir à celle que je fais toujours et qui me convient très bien :).

 

La récolte

Vous commencez à le savoir, chez moi toute bonne récolte se fait au petit matin quand les légumes sont encore bien frais de la nuit passée et que leur saveur n’a pas eu le temps d’être altérée par le soleil brûlant de la journée. On conseille habituellement de cueillir les cornichons en les vrillant sur eux même jusqu’à ce que le pédoncule cède. Personnellement, je préfère utiliser une paire de petits ciseaux car je trouve que l’on abîme moins les cornichons encore en formation sur le même point d’insertion.

DSCF1754

La préparation

Elle se fait en deux temps.

Tout d’abord, dès la récolte, nettoyez vos cornichons et frottez les de manière a retirer les petits picots qui les couvrent. Une fois que c’est fait laissez les dégorger plusieurs heures (je les laisse toute la journée) dans un récipient et recouverts de gros sel. Cette opération permet d’avoir des cornichons qui resteront croquants même après plusieurs mois de conservation et qui se gorgeront plus vite des saveurs du vinaigre.

DSCF1755

Une fois bien dégorgés (les cornichons seront tous mous et fripés), vous pouvez passer à la réalisation du bocal. L’intérêt de la conservation au vinaigre est que l’on peut y ajouter tous les aromates que l’on souhaite. Soyez donc créatifs ! Poivre, moutarde, coriandre, thym, estragon, romarin, marjolaine, piments, oignons, échalotes, tout y passe ! Pour ma part, je ne fais jamais deux fois la même recette mais elle tourne souvent autour du romarin, graines de moutarde, grains de poivre noir, échalotes émincées, petits oignons blancs (de Barletta, semés en février) et un clou de girofle. Pour remplir votre bocal, procédez par couches successives. Une couche d’aromates, une couche de cornichons, une couche d’aromates, … Cela permet aux saveurs de mieux diffuser je trouve. Lorsque le bocal est plein, il ne vous reste plus qu’à combler avec un mélange d’eau et de vinaigre (peu importe lequel, mais généralement on utilise le vinaigre blanc) en proportions égales. Je fais bouillir ce mélange avant de l’ajouter puis je retourne le bocal (fermé bien sûr :) ) jusqu’à complet refroidissement. Mais encore une fois, toutes les recettes ne s’accordent pas sur ce point.

Il ne reste plus qu’à attendre environ 2 mois, le temps que les saveurs aient bien diffusé !

 

Et vous, quelle recette utilisez vous?

 

 

2 commentaires

  1. lescurieux

    bonjour , doit on verser la solution vinaigre – eau bouillante sur les cornichons ou laisser refroidir ???

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      On verse directement sur les cornichons oui !

      Bonne journée,
      Romain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge