«

»

Fév 02

Les 5 fleurs indispensables de mon potager

Cet article participe à un évènement organisé par Yannick du blog « au potager bio » en partenariat avec le groupe Nature&Cie. Un résumé de tous les participants sera publié sur le blog organisateur le 31 AOUT 2012.

Au potager, les légumes ont la part belle nécessairement. Cependant, pour maintenir un équilibre harmonieux les fleurs trouvent de plus en plus leur place dans nos potagers et tout particulièrement dans le mien. Je dois bien l’avouer dans mon potager les fleurs sont présentes car elles sont utiles, mais cela ne leur empêche pas de magnifier cet endroit !

Alors, aujourd’hui je vais tenter de me limiter aux 5 fleurs dont je ne pourrais plus me passer.

La bourrache

Il était évident qu’elle soit la première. Belle, utile et bonne, cela justifie sa top position !

DSCF1532Belle, je vous laisse en juger par vous même. Bleue, blanche ou rose, elle égaiera facilement n’importe quel potager grâce à la multitude de fleurs dont elle se couvre dès juin. De plus les pieds en impose, ils peuvent facilement atteindre 1,5m de haut et couvrir jusqu’à 1m². Pour les plus petits potagers, il est possible de limiter leur croissance en la semant dans des pots enterrés de moitié.

Son utilité n’est plus à démontrer. La bourrache attire fortement les pollinisateurs et c’est un atout précieux pour les légumes fruits qui nécessite une pollinisation par les insectes. J’en met toujours quelques pieds autours de mes courges et je suis très rarement confronté à des problèmes de légumes mal pollinisés. L’exubérance de la bourrache dont je vous parlais plus haut permet en plus de limiter la prolifération des adventices et elle peut également faire office d’engrais vert. Bref, une fleur vraiment utile.

Enfin, je disais bonne car elle est comestible. Ses fleurs se consomment fraîchement cueillies en salade ou sur le pouce et ont un goût assez étonnant, proche du concombre. Séchées, elles pourront rejoindre vos tisanes. Les feuilles peuvent aussi être consommées, principalement en beignet, bien que je n’ai pas encore essayé.

La capucine

Encore une comestible indispensable du potager. Ses fleurs ont un goût poivré et relèveront vos salades de manière très originale. Mais si je l’ai choisi c’est encore une fois pour son utilité dans mon potager.

DSCF1824

Son rôle de piège à pucerons bien connus m’a fait l’adopter (j’ai pu le vérifier, les pucerons la préfère aux légumes proches) mais c’est surtout son rôle de couvre sol et d’attracteur d’insectes qui me fait la garder d’années en années. En effet, peu d’adventice poussent sous son couvert et le sol y restent toujours frais. Un paillis vivant en quelque sorte.

L’oeillet d’inde et la tagète nématicide

Je ne peux pas séparer ces deux fleurs tant elles sont proches. Leur rôle pour mon potager est bien entendu de repousser les parasites racinaires que sont les nématodes.

Dans certaines cultures, ils peuvent causer de sérieux dégâts. Pour cela, la tagète nématicide est plus efficace que l’oeillet d’inde mais je la trouve trop exubérante pour la placer entre mes tomates. C’est donc son cousin, l’oeillet d’inde, que je préfère. Ajoutez lui un rôle, que je n’ai pas vraiment expérimenté, de répulsif de fourmis pucerons et vous obtenez encore une fois une indispensable du potager.

La lavande

Une vivace dans ce monde d’annuelles avec la lavande. Elle trouve parfaitement sa place dans mon potager pour son caractère mellifère (toujours pour attirer les pollinisateurs) mais surtout pour sa senteur inimitable. Il suffit de l’effleurer pour se retrouver dans le Sud. Très facile à cultiver, il faudra simplement veiller à lui offrir un sol drainant sans quoi les racines pourriraient à petit feu, limitant la floraison.

Séchées, les fleurs pourront elles aussi rejoindre petits plats et infusions. Attention, cependant à ne pas la placer trop près de vos culture car la lavande occupe une place importante.

La passiflore

Ce n’est pas une fleur que l’on place habituellement au potager, mais pour ma part elle n’est pas prête de le quitter. Pour son effet de mode peut être, pour la diversité des types de fleurs sûrement. Chaque variété possède une floraison différente, toutes plus belles les unes que les autres. Son type « liane » la rend en plus très pratique pour couvrir des palissades, apporter un ombrage modéré. Bref, contemplez vous même.

 

Et vous, quelles fleurs ne quittent plus vos potagers?

1 ping

  1. Résumé du carnaval d’articles

    […] Les 5 fleurs indispensables de mon potager écrit par Romain auteur du blog Tous au potager. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge