«

»

Avr 05

[LTDV] Interview de Florent Imperiale de dumondeaubalcon.com

P1130021-25Depuis quelques temps, je reçois des mails de personnes qui n’ont pas la chance de posséder un grand terrain à la campagne pour cultiver un potager et qui me demandent des conseils pour mettre en place un potager de balcon. Seulement voilà, c’est un domaine encore inexploré pour moi. C’est pourquoi j’ai décidé cette année de comprendre un peu mieux comment on pouvait devenir un urbainculteur ! J’ai donc acheté quelques bouquins sur le sujet (je compte d’ailleurs vous présenter les meilleurs d’après moi), et me suis renseigné sur internet et c’est comme cela que je suis tombé sur le site d’un jeune entrepeneur, Florent Imperiale, qui commercialise des produits pour pouvoir réaliser un potager d’appartement sur dumondeaubalcon.com . Voici donc un compte rendu de l’une de nos discussions, qui pourrait s’apparenter à une véritable interview journalistique ! Je souhaite tout de même préciser que je ne dispose pas de moyens suffisamment perfectionnés pour proposé un podcast de bonne qualité, donc j’ai préféré retranscrire notre discussion par écrit ! J’espère là, pouvoir lui donner un petit coup de pouce pour se lancer car il s’agit là d’un beau projet porté par une personne très sympathique !

Pour débuter comme il se doit, une petite présentation est de rigueur !

Bonjour à tous, je me présente donc, Florent Impériale. Je suis à la base ingénieur en informatique et il y a de cela maintenant 2 ans, j’ai voulu trouver un travail un peu différent de l’informatique qui m’a amené à ce projet de création d’entreprise de potager de balcon.

 

Comment est né ce projet ?

Et bien, j’ai depuis toujours été passionné de potager. Déjà tout jeune je cultivais un potager chez mes parents et puis j’ai dû déménager en ville, à Grenoble. Pour continuer à jardiner, dans un premier temps, j’ai cherché à rejoindre les jardins partagés de la ville seulement il se trouve qu’ils étaient vraiment saturés et qu’il y avait même une liste d’attente. Donc un peu frustré par cette attente, j’ai voulu utilisé mon balcon pour jardiner. J’ai alors acheté quelques pots en jardinerie et débuté mes cultures.. Mais j’ai vite été déçu de la médiocrité des résultats : plants rachitiques, récoltes très faibles… Bref, rien à voir avec la culture en pleine terre comme je pouvais avoir dans le jardin de mes parents. Du coup, je me suis renseigné un peu plus car j’avais le souvenir d’avoir vu des reportages dans lesquels les potagers urbains fonctionnaient bien et j’ai trouvé un matériel différent né de l’essor de l’agriculture urbaine de l’Amérique du nord notamment. J’ai donc fait importé ce matériel pour mon usage personnel et les résultats ont été au delà de mes espérances. J’ai même réussi à obtenir des plants et des rendements plus beaux que ceux que j’avais dans le jardin de mes parents. De là est donc née l’idée de faire profiter aux autres cette expérience et également de mon côté de vivre de ma passion tout en faisant quelque chose de plus éthique pour moi, plus en adéquation avec ce que je pense, avec mes valeurs.. J’ai donc quitté mon travail et mis 9 mois à boucler le projet pour créer cette entreprise en juillet 2012.

 

A quoi ressemblent les débuts de dumondeaubalcon ?

Et bien mon idée à la base était vraiment de développer une culture des toits pour permettre aux citadins d’accéder à des produits cultivés eux mêmes et pour revégétaliser nos villes. J’ai donc fait une étude de marché pour voir un peu les attentes des gens, leurs habitudes de jardinage, … et il se trouve que mon idée initiale de cultiver sur les toits était difficilement réalisable car actuellement les toits sont peu accessibles aux habitants et souvent non sécurisés. Toutefois, il est ressorti de ces études que les gens commençaient à cultiver sur leurs balcons pour retrouver un rythme de vie naturel, renouer avec la nature, évacuer le stress des journées de travail, prendre le temps de décompressé, retrouver le plaisir de manger des produits que l’on a fait pousser soi même, etc.. Pour répondre à ces attentes, et basé sur mon expérience personnelle, pour l’instant  je commercialise quelques produits que j’importe (les sacs en géotextile et les bac biotop) mais aussi des produits français : le système d’arrosage Iriso et des lombricomposteurs fabriqués pas très loin de chez moi. Toutefois, j’ai dû faire ce choix d’importer car pour me lancer cela coutait trop cher de faire réaliser tous mes produits en France mais maintenant, à 1 an – 1 an et demi, j’aimerais vraiment faire réaliser tous mes produits en France, pour rester dans mon envie de développer une  filière locale pour être cohérent avec l’approche d’une agriculture locale.

 

En quoi vos produits sont-ils différents de pots et jardinières classiques en plastique ou en terre cuite?

Pour le produit le plus accessible, le Smart’pot, il permet de meilleurs rendements car il respire tout simplement, du fait qu’il soit en géotextile. Ca a trois avantages :

  • Le drainage est optimisé, l’excédent d’eau est très facilement évacué et les racines ne pourrissent pas
  • La température est mieux régulée et les racines ne sont pas soumises à un stress thermique comme dans les pots en plastique ou en métal
  • Il y a plus d’échanges d’oxygène entre l’air ambiant et la motte

En plus de cela, les Smart’pots ont d’autres avantages. On peut les plier et les ranger facilement, ils ont une durée de vie minimum entre 5 et 10 ans, on peut absolument tout planter dedans (même des arbres fruitiers nains)

smart-pot-15-gallon-poignees-57-litres

Pour le bac Biotop, en revanche, c’est un produit un peu plus cher sur lequel il y a beaucoup de recherches pour réellement optimiser la culture. Globalement, il est composé de

  • La couche supérieure qui contient les bacs de culture avec le substrat (terreau, compost, …)
  • Dessous, un compartiment grillagé dans lequel on peut mettre de la vermiculite, des fibres de coco
  • Et enfin, une réserve d’eau

Ces différents compartiments permettent à la plante de développer deux types de racines (les aquifères qui vont aller puiser l’eau dans la couche inférieure et les racines supérieures qui vont aller puiser les nutriments dans le substrat) et permettre une bonne aération des racines avec la couche intermédiaire. Ce qui est bien avec la réserve d’eau, c’est que l’on ne perd pas les nutriments du terreau par lessivage comme ça peut arriver lorsque l’on arrose trop puisque tout retombe dans cette réserve. Sinon, autre avantage, il est possible de brancher plusieurs bacs en réseau et de concevoir ainsi de gros modules de culture.

bac-de-culture-biotop

 

Et pour la suite, qu’envisagez vous pour dumondeaubalcon?

Et bien, dans un premier temps j’aimerais vraiment diversifier l’offre. Je suis actuellement en train de démarcher différents fournisseurs pour pouvoir proposer de nouveaux produits et surtout des plants et des graines. Une chose qui me tient à cœur aussi, serait de proposer une sorte de solution “clé en main” sous forme de  kit prêt à planter composé de graines, compost/terreau, vermiculite et Smart’pot ou bac Biotop. Mais je me heurte encore au problème du terreau qui pèse très lourd et qui “alourdit”  considérablement les frais de port… Je réfléchis donc à une solution.

Ensuite, j’ai commencé à proposer gratuitement des guides de cultures, des fiches thématiques et donc j’aimerais pouvoir en proposer de nouveaux prochainement.

Et enfin, l’aboutissement serait de pouvoir recréer de la vie dans les pots. Pour cela, je voudrais proposer à la vente des champignons bénéfiques aux plantes (les fameuses mycorhizes) mais aussi des vers, des micro-organismes… Bref, j’ai encore plein d’idées et je travaille dessus !

 

D’une manière générale, deux conseils pour débuter dans la culture en pots ?

Alors, le premier conseil que je donnerais c’est de bien penser à fertiliser les plantes parce que la quantité de substrat est quand même limitée et si l’on veut obtenir de belles récoltes, il n’y a pas de secrets, il faut nourrir les plantes. C’est souvent ce que les gens oublient dans la culture en pot et ce pourquoi les récoltes ne sont pas toujours à la hauteur de nos espérances. Donc régulièrement penser à ajouter un peu d’engrais bio, à resurfacer avec un terreau frais, du lombricompost, …

Ensuite, je conseille de bien pailler la surface du pot pour éviter de trop grandes pertes d’eau par évaporation. Ce qui est d’ailleurs valable pour les cultures en pots comme en pleine terre.

 

Quels produits conseilleriez vous pour un débutant?

Alors, personnellement, je conseillerais les Smart’pots. C’est vraiment ce qui permet de s’équiper pour un petit budget et c’est très modulable. On peut commencer petit, je dirais qu’à partir de 5 Smart’pots on peut commencer à se faire plaisir, et ensuite racheter des pots selon l’envie. En fait, on est simplement limité par l’espace disponible avec les pots. En ce qui concerne les bacs Biotop, je les réserverais plutôt à des jardiniers qui ont déjà un peu d’expérience mais si vous le souhaitez vraiment c’est tout à fait accessible à des débutants.

Le second produit que je conseillerai, c’est l’arrosage Iriso. Ca apporte un vrai confort et c’est un produit très complet qui ne nécessite aucune énergie puisque l’arrosage se fait par gravité. On place la réserve d’eau en hauteur et c’est tout. En plus, on peut régler différents débit pour convenir aux différents besoins des plantes, bref c’est très pratique et très complet comme produit.

 

Enfin, quels types de légumes conseilleriez vous pour un potager de balcon ?

Théoriquement, on peut tout cultiver en pot, de la tomate à la pomme de terre. Alors, c’est vrai que la pomme de terre c’est surtout pour le côté ludique, parce que ça prend de la place mais c’est quand même réalisable. Sinon, pour moi l’important dans le choix des variétés, c’est vraiment de se faire plaisir, cultiver de petites quantités mais de plein de légumes différents. Et surtout, il faut tester. Par exemple, au début en Smart’pot, j’avais opté pour des variétés de tomates naines ou à croissance déterminée. Et puis, comme ça marchait vraiment bien, j’ai tenté des variétés plus grandes et j’ai obtenu de très belles récoltes. Encore une fois, c’est la place disponible qui limite nos choix. Mais si on a de la place, il ne faut pas hésiter et mettre des treillages par exemple pour y faire grimper des pois, des haricots, …

 

Voilà, j’espère que cette petite interview vous a plu et surtout allez jeter un œil sur dumondeaubalcon.com . Ne serait-ce que par simple curiosité car il y a plein d’informations très intéressantes et c’est un site vraiment plaisant à parcourir!

2 commentaires

  1. BARGUES

    J’aimerai trouver ces bacs de culture Biotop pour mettre sur mon balcon Système bioponie

    Où m’adresser ? Merci de votre réponse

    Jacqueline Bargues

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      A ma connaissance, ils ne sont plus vendu que sur le site du fabriquant au Canada : http://biotopcanada.com/

      A bientôt,
      Romain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge