«

»

Août 03

Ma récolte de pommes de terre en sac !

Je vous en avais parlé il y a quelques mois maintenant, cette année j’ai essayé la culture de pommes de terre en sac. Après quatre buttages durant la croissance de mes plants, ceux ci sont maintenant prêts à être récoltés ! La surprise sera-t-elle bonne ou mauvaise???

DSCF3895

 

Cultiver des pommes de terre dans des sacs, ça fonctionne ou pas?

J’ai donc entrepris de vider mes sacs dans un coin du potager pour constater que la récolte était exceptionnelle ! Bon, j’exagère car j’avoue que je partais avec la désagréable sensation que cette culture aurait été un bide total… Après avoir très bien poussé dans un premier temps, les plants se sont mis à dépérir avec l’apparition de tâches sur les feuilles. Comparés aux plants en pleine terre, les miens étaient d’ailleurs assez petits et semblaient bien faibles.. Bref, je m’attendais à ne pas manger de pommes de terre du jardin cette année. Aussi, j’ai été très content lorsque j’ai retourné mon premier sac !

DSCF3894

 

Et oui, les récoltes sont faibles mais cela fonctionne donc tout n’est pas perdu. Je me suis donc d’ores et déjà penché sur la question afin d’améliorer cette technique.

 

Obtenir de meilleures récoltes en sac

Mon premier constat est que ma terre n’était vraiment pas bonne pour la culture des pommes de terre. Je m’en suis aperçu bien avant la récolte, mais je n’avais rien d’autre pour la remplacer… En effet, dès lorsqu’elle séchait un peu, elle se compactait et devenait alors extrêmement dure. Pas l’idéal pour permettre aux pommes de terre de grossir. Je pense donc retenter l’expérience l’année prochaine avec une terre bien plus meuble cette fois ci, quitte à y ajouter du sable.

Ensuite, l’arrosage des sacs est compliqué à gérer car si la terre peut vite se gorger d’eau lors de grosses pluies, elle s’assèche aussi très vite. J’ai donc un effort à faire sur le drainage (qui ira de paire avec le point précédent du coup) et sur la préservation de l’humidité du sol. Pour cela, un bon paillis devrait suffire.

 

Quoiqu’il en soit, je trouve la culture de pommes de terre en sac plutôt réussie car même si elle ne permet pas des récoltes aussi conséquentes qu’en pleine terre, elle permet aux jardiniers des villes d’avoir des pommes de terre sur leur balcon !

14 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Isa d'Ecolo-bio-nature

    Bonjour,

    Je n’ai pas encore vidé mon sac, ici (Nord) c’est trop tôt. Je ne sais pas ce que je vais trouver, ce sera la surprise. Comme l’année dernière ça n’avait pas été concluant, cette année j’ai ajouté du fumier de cheval dans le fond du sac et un peu de compost avant de mettre la terre et j’ai paillé fortement le dessus.

    Amicalement,
    Isa

  2. Lou papet

    Pour ma part j’ai récolté dans mon sac 3 poignées de grenailles, la plus grosse avait la taille d’un œuf. Excellentes sautées avec leur peau, Je ne pense pas recommencer l’an prochain, je retourne planter en terre.

    1. Romain
      Romain

      En effet, c’est peut être une bonne méthode pour obtenir des grenailles :). Je retenterai une fois, avec une meilleure terre et en parallèle j’essaierai la plantation dans la paille !

      Merci pour le partage d’expérience !
      Romain.

  3. Joshua

    Bonjour, j’ai aussi fais pousser des pommes de terres en sac, pas tout à fait comme vous car dès le début j’ai utilisé du terreau, je n’ai pas encore vidé ce sac, j’attends encore un peu mais j’espère que comme pour vous ça donnera quelque chose :)

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Il y a de fortes chances pour que cela donne quelquechose ! Reste à savoir si ce quelquechose vaut le coup :). N’hésitez pas à revenir faire un point !

      A bientôt,
      Romain.

  4. sacapatate

    Bonjour, j’ai lu que ça marcherai mieux dans un sac de toile en jute

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      En effet, ces sacs sont plus aérés et mieux drainés, cela doit mieux fonctionner ! Merci pour l’idée.

      A bientôt,
      Romain.

  5. Morgane

    Bonjour,
    J’ai essayé cette technique et je crois que j’ai dû rater quelque chose…
    J’ai acheté un sac spécial avec des trous d’évacuation, j’ai planté 3 tubercules germés, j’ai « buté » consciencieusement à chaque fois que je voyais le plant sortir de terre, j’ai peu arrosé mais j’ai quand même eu de magnifiques plants qui ont fané naturellement, et là je viens de vider le sac… Et il n’y avait rien du tout, juste une très longue tige ramifiée en petites racines avec des tubercules minuscules (le plus gros faisait la taille de l’ongle de mon petit doigt) et mous…
    Une idée de ce qui a raté ? :-o

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      C’est étonnant, on dirait que vous avez récolté trop tôt et que les tubercules n’ont pas eu le temps de grossir. Les plants ont ils fleuri? Combien de temps à duré la culture?

      Bonne journée,
      Romain.

      1. Morgane

        Bonjour,
        J’ai planté mes pommes de terre germées en avril, les plants ont bien fleuri et j’ai « récolté » début septembre quand tous les plants me semblaient bien secs, mais peut-être que je n’ai pas assez attendu… En tout cas, ce qui m’a frappée c’est qu’il y avait très peu de racines, seulement quelques unes au fond du sac, avec 3-4 petits tubercules mous dont la peau se détachait facilement :s
        Bonne journée,

        1. Romain

          Faites attention aux variété choisie certaines donnent tres peu, c’est surtout cela qui va
          déterminer la croissance il faut de la bonne terre légère bien amender un bon arrosage voir un paillage
          suffisamment de soleil direct mais pas de chaleur, et oui dans le sol elles sont au frais, dans un sac ca chauffe,
          Enfin je n’ai rien lu la dessus, ce n’est que ma logique, et d’ailleurs comment faire pour garder cette fraîcheur
          That is the question

  6. Romain

    Je jai trouvé ceci:
    Besoins de la pomme de terre: Légume très gourmand surtout en potasse et en phosphate. Ne pas replanter des pommes de terre au même endroit avant 3 ou 4 ans.
    Signes d’une carence: La plante pousse mal, elle est sensible aux attaques de ravageurs et aux maladies. Le feuillage manque de vigueur.
    Quand fertiliser les pommes de terre ?A l’automne, apporter au sol du fumier composté (1 brouette pour 10 m²). Incorporer 50 g/m² de phosphate naturel, qui contribuera à la bonne formation des racines. L’apport de potasse sous forme de cendre de bois ou de potasse organique favorisera la résistance aux aléas du climat.
    Juste avant la plantation, apporter un engrais pomme de terre bio du type 4-6-10 à raison de 100g par m². Épandre l’engrais sur le sol et l’incorporer par griffage. Renouveler l’opération lors du premier buttage.

    J’espère que cela sera vous aider, il ne faut jamais désespérer, et toujours retenter, le jardinage c’est comme la cuisine, ne jamais rester sur un echec, il y a tant de raison possible a cet echec…

  7. KillerDev

    Pensez à mettre quelques pelures de banane et du Marc de café…

  8. domijardin

    la pomme de terre demande une terre bien fertilisée sinon les pommes de terre sont toutes petites.

    A la plantation de vos pommes de terre dans une terre de jardin pas trop argileuse, mélanger un peu de terreau bien fertilisé (à base de fumier de cheval par exemple).

    Même en pleine terre si la terre est pauvre les tubercules sont petits et peu nombreux.

    Si vous faites vous même votre compost bien équilibré, plantez les pdt directement dans du compost pur.

    Bon jardinage à tous.

    domijardin. :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge