«

»

Jan 07

Quand et comment bouturer le goji ?

DSC_0250On ne présente plus cette petite baie aux nombreuses vertus aussi je ne vous ferais pas d’article sur le sujet, mais aujourd’hui j’ai voulu vous montrer comment en cultiver facilement chez vous (et gratuitement si vous avez déjà un plant à disposition quelque part). Car le problème des baies de goji, c’est qu’elles coûtent horriblement cher si vous les achetez séchées (entre 25 et 60€ le kilo et ça file vite). Cultiver un goji chez soi s’avère donc déjà très économique puisque l’on trouve des plants pour 8€ (à La Bonne Graine notamment). Mais si vous en voulez beaucoup, la solution la plus économique reste bien le bouturage, d’autant qu’il est très simple à réaliser !

 

Quand faire sa bouture ?

L’idéal est de bouturer le goji lorsqu’il commence à perdre ses feuilles, vers la fin de l’automne et durant l’hiver. Personnellement, j’opère en novembre-décembre, ce qui me permet d’obtenir des boutures assez fortes pour être repiquées au printemps.

Etant donné son taux de reprise, je pense qu’il est même possible d’opérer des boutures à n’importe quelle période. Si quelqu’un a essayé, son avis est le bienvenu !

 

Comment réaliser une bouture de goji ?

C’est extrêmement simple. Tellement même qu’il serait dommage de ne pas essayer. Le goji est un arbuste qui pousse très vite et il peut être intéressant de le tailler pour le contenir un peu. Ces tailles sont parfaites pour réaliser les boutures.

En effet, la bouture de goji prend mieux sur du bois jeune (de l’année). Privilégiez donc le dernier mètre de chaque rameau.

Je débite ensuite ces rameaux en tronçons de 20cm environ en prenant bien soin de couper juste sous un œil (point d’insertion d’une feuille).

Ensuite, je plonge ces boutures dans un verre d’eau en laissant environ 5-8 cm hors de l’eau. Attention au sens, la partie la plus jeune hors de l’eau ! Les feuilles ont en plus tendance à se « retourner ».

DSC_0252

 

Je garde le tout à l’intérieur jusqu’à ce que les racines apparaissent. Il faut compter de 15 jours à 1 mois. Si vos rameaux vous paraissent s’assécher et mourir, n’ayez crainte, cela ne signifie pas nécessairement que la bouture est fichue.

DSC_0248

A ce stade, il est temps de rempoter les boutures sans quoi on risque d’abîmer les racines !

 

 

Enfin, dès que les racines pointent, je mets mes boutures en pots de 1 litre en remplissant avec un mélange de terreau et de terre de jardin et je les garde hors gel jusqu’à la plantation en mars. Il est important de ne pas attendre que les racines se soient trop développées dans l’eau sans quoi elles risqueraient de casser lors du rempotage.

DSC_0253

 

Avec un taux de reprise très élevé, vous aurez sûrement bien plus de goji que nécessaire. Pensez à vos voisins et amis =)

 

Tentés par la culture du goji ? N’hésitez pas à poser vos questions ou partager votre expérience en laissant un commentaire, cela sera utile à tous !

 

 

9 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lillycat

    Bonjour Romain,
    Merci, c’est une bonne idée à laquelle je n’avais pas encore pensé. Je viens de faire des boutures de goji à l’instant, elles vont rejoindre près du chauffage mes essais de boutures de laurier rose (qui n’ont toujours pas bougé depuis plus de 15 jours mais je suppose qu’il faut avoir de la patience)
    Pour info, je mets toujours un petit bout de charbon de bois dans l’eau, ce qui n’empêche pas de changer l’eau de temps en temps.
    Bonne journée à tout le monde
    Lillycat

  2. Régis

    Bonjour,
    J’ai effectué 5 boutures de goji le 17/04/2014 en pleine terre dans un coin ombragé du jardin. 3 boutures ont réussi mais elles végétaient encore au printemps 2015. A la mi-mai 2015 je les ai mises en pot dans du terreau et là, elles sont parties à fond avec de copieux arrosages car il a fait très chaud.

    Bonnes plantations
    Régis

    1. Romain
      Romain

      Bonjour Régis,

      J’ai moi aussi observé que les boutures prenaient mieux lorsqu’elles n’étaient mises en terre qu’à l’automne suivant la bouture ! Par contre, il faut faire attention à ce que le pot ne s’assèche pas trop !

      Merci pour le partage,
      Romain.

  3. Jardinerfuté

    Salut,

    Un très bon article !
    Comme tu le dis, vu le prix au kilo cette solution est vraiment économique !

    Il faudrait que je trouve un lyciet commun (l’arbre du goji pour ceux qui se demande ce que c’est).
    Je pourrais peut-être même en planter dans un chemin pour en faire profiter mes voisins.

    Amicalement,
    Heikel de JardinerFuté
    Jardinerfuté Articles récents…{livre} Permaculture – Guérir la terre, nourrir les HommesMy Profile

  4. Stévèn

    Excellent ! merci beaucoup !!!!

    Simple , claire , et sympathique !!!
    Je vais en bouturer plein , et en donner partout partout !! même les planter dans la nature , pour voir :-) !

    amitié !!

    Steven

  5. sylvie grillet

    Bonjour, j’ai dans mon jardin, un gogi exhuberrant ,planté il y a 4-5 ans;mais je n’ai pas gardé l’étiquette avec le nom de la variété; du coup,je ne sais pas si il est comestible…Y a t’il moyen dde savoir si on peut en manger les fruits ?Je projette de faire des boutures pour faire un e haie…plessée de préférence…Quelqu’un a t’il déjà tenté l’expérience ?
    Merci
    Sylvie

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      A ma connaissance tous les gojis sont comestibles.

      Romain

  6. Moussa

    Bonsoir j’ai un Lyciet qui se pare de vert au
    Printemps, puis il perd toutes feuilles, et en juillet redémarre une nouvelle pousse de feuille , en ce moment il est en fleur,, une vingtaine de fleur!!
    Dans la Marne ( Reims)aurais je des fruits???
    Merci de votre réponse!!
    Si je retrouve votre site

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Je pense malheureusement que c’est trop tard pour cette année. Peut être votre plant est il encore trop jeune pour produire à temps. On observe parfois des floraisons différées chez les jeunes sujets.

      Bonne continuation,
      Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge