«

»

Oct 16

Quand et comment planter des oignons?

Oignon jaune de StuttgartEt voilà, je clôture mes plantations de bulbes d’automne avec le troisième et non moins incontournable : l’oignon ! Pour moi, c’est un indispensable car les oignons du jardin n’ont rien à voir avec ceux du commerce en termes de goût ou de conservation. Alors, cette année je plante un classique que j’aime pour sa grande rusticité, l’oignon jaune de Stuttgart.

 

Semis ou plantation ?

S’il est facile de semer l’oignon, à l’inverse de ses homologues ails et échalotes, la plantation de bulbilles est préférable car un peu plus simple à réaliser et permettant de gagner un bon mois sur les récoltes. En revanche, en optant pour le semis vous aurez accès à plus de variétés. Oignons jaunes, rouges, rosés ou encore blancs, vous n’aurez que l’embarras du choix.

 

Quand planter des oignons?

Quelque soit la couleur des oignons choisie, vous pourrez planter les bulbilles à deux périodes :

  • En automne (octobre-novembre) : cette plantation est plutôt réservée aux régions aux hivers cléments (Midi et façade atlantique) et aux sols drainants
  • Au printemps (mars-avril) : dans les régions aux hivers rudes

 

La plantation des oignons pas à pas

Très facile, la plantation des bulbilles d’oignon nécessite tout de même de veiller à ce que sa terre soit apte à recevoir cette culture. Inutile de l’amender auparavant (c’est même déconseillé) mais il faut veiller à ce qu’elle ne retienne pas trop d’eau qui entrainerait une pourriture du bulbe. Dans ce cas, mieux vaut cultiver sur buttes dans une terre à laquelle on ajoute un peu de sable.

Je plante les bulbilles distantes de 10-15 cm et en quinconce sur des lignes espacées de 10 cm. Pour l’esthétisme, j’aime bien que mes lignes soient bien droites. Pour cela, j’utilise un cordeau ou de préférence un fer à béton que j’applique sur le sol pour laisser une petite empreinte. Il ne me reste qu’à planter les bulbilles en suivant l’empreinte. Comme toujours, je plante les bulbilles en les enfonçant à la main surtout sans utiliser de plantoir pour que la terre adhère bien au bulbille. Enfin, dernière instruction, les bulbilles se plantent pointe vers le haut en la laissant tout juste affleurer le niveau du sol (sur la photo suivante le bulbille n’est pas encore suffisamment enfoncé).

Oignon planté

 

Pour terminer, surtout aucun arrosage et je paille très légèrement. Et oui, je paille aussi mes cultures de bulbes même si cela n’est pas conseillé. Je ne laisse jamais de sol nu dans mon potager, donc impossible pour moi de ne pas pailler, même ces cultures. Il suffit simplement de mettre un paillis bien clairsemé, juste que ce qu’il faut pour que le sol soit protégé mais pas assez pour maintenir l’humidité qui ferait pourrir les oignons.

 

Alors tenté par la plantation des oignons cette année?

22 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Gilles

    Bonjour Romain,

    Merci pour cet article très intéressant.

    Je n’ai jamais osé paillé les oignons de peur des pourritures…mais je vais donc tenter l’expérience dès cette année.

    Une petite précision supplémentaire si tu permets : les oignons issus de semis se conservent beaucoup mieux que ceux issus de plantations de bulbes. Aussi, personnellement, je fais les 2 : plantations de bulbes pour consommation en frais (printemps/été) et semis pour la conservation.

    Bonne journée,
    Gilles
    Gilles Articles récents…Les Engrais Verts au Potager BioMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut Gilles,

      Décidément, cela fait parler le paillage des bulbes ! Je vais préciser quand même pour éviter d’induire les gens en erreur quand même. Le paillis est vraiment très léger et je le met surtout car ma terre est très argileuse et retiens beaucoup l’eau. Le fait d’avoir un paillis, améliore la vie du sol et donc le drainage de cette terre. Le ratio amélioration du drainage/maintien de l’humidité induit par le paillage est intéressant dans mon cas, mais je ne dis pas qu’il le soit pour d’autre. En gros, malgré ses effets néfastes sur la culture des bulbes, ses effets bénéfiques sont plus importants !

      Par contre, je contrôle très régulièrement comment cela évolue dans le paillis. Et à la moindre trace d’humidité tenace (après une période de fortes pluies par exemple) il m’arrive d’écarter le paillis le temps d’une belle journée ensoleillée pour le remettre ensuite. Cela fait de la manutention mais il le faut pour que mon sol soit fertile..

      Merci pour ta précision j’ignorais que les oignons semés se conservaient mieux !

      A bientôt,
      Romain.

  2. Debroux Jacqueline

    votre site interessant et voudrais etre prevenue de vos nouveaux articles

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Pour cela, vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux si vous possédez un compte Twitter ou Facebook. Sinon vous pouvez vous abonner au flux RSS des articles dans le petit encart « Inscription » à droite !

      A bientôt,
      Romain.

  3. raymond

    Bonjour Romain je suis d’accord avec toi pour le paillage,au dela de la contradiction du paillage sur toutes les liliacées,qui les ferait pourrir,ou qu’elles n’aiment pas la concurrence,moi je pense que déjà le paillage meme leger supprime la battance et l’axphyxie du sol tout en le nourrissant

    1. Romain
      Romain

      Exactement, il y quelques années, je ne paillais pas non plus et avec la battance, très rapidement mon sol durcissait tellement que les bulbes ne parvenaient pas à grossir.

      Content de voir que je ne suis pas le seul à pailler en tout cas! Je me sentais un peu seul là :)

      A bientôt,
      Romain.

      1. jean claude

        bonjour Romain

        je fait maintenant un paillage pour tous légumes, je viens de planter des salades et des choux que j’ai pailler avec des feuilles et un peu de tonte de gazon.

        profitons de la chute des feuilles pour preparer le jardin de printemps les vers de terre vont se régaler et fertiliser le terrain.

        bonne continuation

        1. Romain
          Romain

          Bonjour Jean Claude,

          C’est très bien, faites seulement attention que votre tonte soit sèche avant de l’étaler entre vos légumes (ou alors ne faites pas toucher le paillis et les légumes). Fraiche, la tonte va fortement chauffer et risquerait de brûler vos légumes !

          Les feuilles mortes sont excellentes pour le potager, surtout en sol lourd car elles vont l’alléger. A utiliser sans modération.

          A bientôt et merci pour votre témoignage,
          Romain.

  4. jean claude

    bonjour

    j’ai deja repiqué mes oignons blancs et rouge, ils sont deja presque tous levé je vais donc mettre des feuilles mortes entre les rangs.

    merci pour tous les conseils

    cordialement

  5. dallequin

    salut,
    j’habite à 600m d’altitude en drome provencale,il fait doux cette année est ce trop tard pour planter des bulbilles d’ oignons jaunes
    merci

    1. Romain
      Romain

      Salut,

      Je ne connais pas bien le climat de ta région, aussi je vais pas trop m’avancer ! Il est vrai que les températures sont encore clémentes donc une plantation tardive peut donner quelque chose. J’aurai tendance à te dire d’essayer avec la moitié de tes bulbilles et l’autre moitié en février mars, pour ne pas mettre tous tes oeufs dans le même panier. En plus ça te permettra de comparer :).

      S’il ne pleut pas trop, hésite pas à pailler aussi un peu plus que moi, ca permettra de limiter l’impact des premières gelées. Par contre, si l’humidité est trop importante au cours de l »hiver il faudra que tu écartes un peu le paillis des bulbes.

      Désolé de ne pas pouvoir te guider plus précisément. Mais reviens nous faire part de ton expérience si ça marche (ou pas) !

      A bientôt,
      Romain.

  6. Fouzi

    L’oignon est un légume plein de vertus, avec l’ail ce sont deux antibiotiques naturels depuis très longtemps. Et avoir la chance de les plantés représente un vrai plaisir.
    Contre la mauvaise haleine de l’oignon vous pouvez mâcher des grains de café, des feuilles de menthe ou une pomme.
    Bonne santé à tous.

  7. coudret françoise

    Romain, je prends la suite de mon message: donc mon mari a planté des bulbilles de rosé de B retagne(Roscoff) et il vient de les récolter- il sont bien mais n’ont pas grossis c’est dommage alors que faire et quand?nous sommes en sud Sarthe limite In dre et loir et Loir Cher.Merci de ta réponse Amitiés

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Souvent les oignons ne grossissent pas car ils montent en graines. Les avez vous laissé fleurir? En cas de forte chaleur, il faut également arroser un peu au moment où ils commencent à grossir.

      Bonne soirée,
      Romain.

  8. Piet fabrice

    L’année prochaine je les fais sur butte,ici aussi la terre est argileuse et tout comme vous je paille tout mon potager,tonte de gazon,paille et herbe fauchée du pré voisin pour les légumes,du brf aussi quand il m’en reste car je l’utilise avec des cartons pour faire mes allées au potager et pailler mes vivaces au jardin de la maison.

  9. olivier

    bonjour Romain,
    je viens de mettre des graines d’oignons blancs en semis en caissettes. Je vais les garder en extèrieur jusqu’à la levée pour ensuite les repiquer en pleine terre. Faut-il arroser durant la levée ??
    merci d’avance.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour Olivier,

      L’arrosage (modéré) est nécessaire pour une bonne levée. En revanche, plus besoin par la suite !

      A bientôt,
      Romain.

  10. alexis

    mr pour les conseil

  11. Loiseau

    Bonjour Romain et merci pour toutes ces explications (j’ai lu les autres aussi ,ails échalotes ) je suis novice dans la demeure ! Voila ma question peut-on en planter soit sous serre ou sous un haut tunnel ? merci salut

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire ! On peut tout à fait planter l’ail et les autres bulbes sous serre. C’est d’ailleurs ce que je fais cette année. Attention toutefois, la gestion de l’eau est plus complexe. Il ne faut pas trop arroser pour pas que ça pourrisse ou qu’il y ait des maladies, mais il ne faut pas non plus que ça s’assèche trop (il ne pleut pas sous serre!). Le mieux c’est d’essayer de maintenir un sous sol frais mais une couche supérieure plus sèche, avec de gros arrosages mais espacés dans le temps.

      Bonne culture !
      Romain

  12. Loiseau Joel

    Merci Romain ,ma culture d’oignons et échalotes est faite sous mon tunnel ! encore une question : puis-je mettre soit des feuilles pelouse ou de la paille ? à bientôt

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Un tout petit peu de feuilles ou de paille (très peu) mais surtout pas d’herbe qui est trop humide et trop riche en azote.

      Bon dimanche,
      Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge