«

»

Oct 20

Quand et comment semer les fèves ?

Fève AguadulceLa culture de fèves se répand de plus en plus dans les potagers, ou plutôt fait un retour en force devrais-je dire. Et il y a de quoi, fades et désagréables en bouche si elles sont mal cuisinées, les fèves sont en réalité délicieuses bien accommodées. De plus, ce légume de la famille des fabacées ne vous fera pas que du bien à vous mais il enrichira votre potager en captant l’azote de l’air pour le redistribuer au sol, le tout sans y mettre beaucoup d’efforts. Alors, qu’attendez-vous pour les cultiver ?

 

A quelle période semer les fèves ?

Dans les grandes lignes, les fèves se sèment d’octobre à mars. Toutefois, et comme toujours au jardin, ces grandes lignes doivent être affinées selon vos propres conditions ! N’oubliez jamais ce principe.

  • Dans les régions aux hivers doux, on préfèrera semer en automne (octobre-novembre). Les récoltes seront ainsi hâtées d’environ 1 mois (permettant de libérer les parcelles fin mai-début juin globalement) et surtout les fèves seront ainsi plus à l’abri de leur ravageur principal : le puceron.
  • Dans les régions aux hivers plus rudes en revanche, le semis d’automne aboutit rarement à des résultats satisfaisant (mais il peut être tenté). On attendra donc février, voire mars, pour semer.

De mon côté, j’ai pris l’habitude de semer en octobre sous serre pour faire suite à mes cultures de tomates. La seule expérience d’un semis de fèves de février s’est révélée catastrophique puisque toutes les graines mises en terre ont été dévorées. A mon sens, il s’agit d’un rongeur qui a mis la patte sur cette belle manne tombée du ciel après plusieurs mois de disette, je ne peux pas lui en vouloir… Mais bon, encore une raison de semer en octobre, l’hiver n’ayant pas encore affamé ces petites bestioles. Cette année, je tente également une culture en extérieur, pour faire un petit compte rendu à tous ceux qui n’ont pas de serre ! Mais je ne m’inquiète pas plus que ça de la réussite de ce test, car les fèves sont tout de même bien costaudes. Cette année, et comme depuis longtemps, j’ai choisi de semer la variété “D’Aguadulce à très longues cosses”.

 

Le semis pas à pas

La fève ne nécessite aucun amendement antérieur, elle peut donc immédiatement suivre une autre culture. Comme le sol de ma serre n’est pas encore prêt pour ne plus être travaillé du tout, je le décompacte à la grelinette puis j’affine la couche superficielle au râteau avant de procéder au semis. En revanche, le sol du carré dans lequel je « teste » la culture extérieure de fèves cette année, ne nécessite aucun travail. J’écarte alors simplement le paillis le temps du semis et découvre avec plaisir ma terre fine et meuble en profondeur. Merci aux vers de travailler pour moi !

Il existe bien des manières de semer les fèves, au plantoir par exemple (comme dans mon article de février) ou encore par sillons. J’ai banni le plantoir de mes outils pour la plantation de bulbes et le semis de graines, car je trouve que les résultats sont plus aléatoires. Même en bornant, il reste régulièrement une partie du bulbe ou de la graine qui n’est pas en contact avec la terre et la germination est nettement moins bonne. Donc, maintenant je sème mes fèves de la même manière que mes haricots, en sillons.

Sillons fèves

 

La première étape consiste donc à tracer des sillons, espacés de 35-40 cm et profonds de 3-5 cm à peu près, puis de les arroser copieusement. A ce stade, je symbolise chaque sillon avec un petit piquet à son extrémité car j’avoue être un peu tête en l’air et il m’est arrivé de ressemer par-dessus un précédent semis que je ne me souvenais pas avoir fait. Je ne vous dis pas l’exubérance de la parcelle, mais par contre, le rendement avait été moins bon, avec des grains nettement plus petits… Par la suite, je dispose une graine tous les 10-15 cm, je rebouche les sillons et je plombe (tasse) légèrement le sol afin de bien faire adhérer la graine à la terre. Il est possible de laisser les graines à tremper jusqu’à 24 h avant de les semer pour accélérer la germination. Je n’ai pas eu le temps de le faire cette année, ce n’est pas bien grave !

Semis fèves

 

Une fois cela fait, sous la serre je refais un léger arrosage (généralisé par contre cette fois, pas uniquement dans les sillons) puis je recouvre de paillis. Ici, j’ai utilisé le reste de paillis de mes tomates ainsi que les tiges et feuilles tout à fait saines de mes plants de tomates. Le mildiou n’aura jamais frappé cette année, hallelujah ! Par contre, en extérieur, ma terre étant plus humide que sous la serre, je n’ai pas procédé à ce second arrosage.

Il ne me reste plus qu’à attendre que ce petit monde apparaisse en arrosant de temps en temps sous la serre mais en laissant dame Nature s’en charger à l’extérieur. Un bon buttage sur une petite dizaine de centimètres pour ancrer les pieds au sol dès lors qu’ils atteindront 20 cm et puis paillage ! Rendez-vous en avril prochain pour les premières récoltes !

 

De votre côté, les fèves c’est semis d’automne ou de printemps?

 

Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de Je cultive pois, fèves, haricots… : Des protéines dans mon potager !

Plus d’infos sur les semis sur www.jardinage.eu

 

 

29 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Madorre

    Bonsoir Romain,
    Je pense que je vais aussi me lancer dans les semis de fèves en automne, étant donné que l’hiver est assez doux dans le Tarn. Cette année, elles sont arrivées assez en retard, ne libérant pas la parcelle ( le temps y a été pour beaucoup aussi ). Pour ma part, j’utilise la méthode des sillons ;) Je penserai à faire tremper les graines 24h avant !
    Bonne soirée,
    Madorre
    Madorre Articles récents…Tour d’horizon des récoltes de MadorreMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Bonsoir,

      Je ne pense pas qu’il y ait de soucis pour cette culture à l’automne chez toi ! Et puis, tu risqueras moins les pucerons :)

      A bientôt,
      Romain.

  2. yvon

    Bonsoir à tous,
    Chez moi, dans le nord, je sème mes fèves au printemps, bien que j’aie tenté un semis cet automne. Mais quand il va geler, ce sera la fin des haricots. Non! Des fèves. Bon, ce n’est qu’un essai.;;
    Mon mot pour vous dire que je fais un sillon de 15 à 20 cm que j’arrose généreusement. puis je sème les fèves que je couvre d’un peu de terre. Au fur et à mesure que les plantes grandissent, je comble le sillon et quand il est empli de terre, je n’ai pas besoin de butter car les plants sont suffisamment pris dans la terre.
    Cette année, je n’ai pas eu de pucerons mais, lorsque j’ai mis les graines à sécher, j’ai vu sortir des insectes que je ne connaissais pas. Après une recherche, j’ai appris qu’il s’agit de bruches et quand je m’en suis aperçu, une grande partie des fèves était envahie.
    Je n’en ai jamais eu avant. D’où viennent-elles? Peut-être du nouveau paquet de graines puisque je n’ai pas semé les miennes?
    Nicolas le jardinier de Rustica disait qu’il fallait passer les légumineuses au congélateur pour se débarrasser de ces parasites… Ce que je ferai la prochaine fois.
    Yvon.

    1. yvon

      En réponse à moi même, j’ai trouvé l’origine de ces bruches : la boite de graines Vilmorin.
      Je viens d’écrire à ce fournisseur, je copie mon courrier ci-dessous :

      _Bonjour! Je contrôle parfaitement les pucerons et autres nuisibles, grâce aux auxiliaires. Cette année, mes fèves (des marais, Vilmorin) ont été la proie de bruches. Je n’ai jamais eu ces nuisibles chez moi.
      _En examinant le reste de graines de la boite, je me suis aperçu qu’une fève était percée de 2 trous. Ce qui prouve que les bruches étaient dans les graines lorsque je les ai achetées.
      _Que faut-il faire pour éradiquer ces nuisibles qui ne manqueront pas de se manifester à nouveau, maintenant _qu’ils sont installés? Merci pour votre réponse.

      Romain, je ne manquerai pas de te communiquer la réponse de Vilmorin.
      Belle jouirnée. Yvon.

      1. Romain
        Romain

        Je suis curieux de la voir en effet.

        Après avoir discuté avec pas mal de « petits » semenciers, je me suis rendu compte que bien souvent ils sont bien plus consciencieux que les plus gros, forts de leur ancienneté, de leur implantation et de leur réputation passée. Je ne généralise pas, il y a très certainement de gros semenciers très consciencieux mais c’était mon ressenti suite aux diverses discussions que j’ai pu avoir.

    2. Romain
      Romain

      Salut Yvon,

      T’en fais pas, les fèves c’est costaud et ça encaisse bien les gelées ! Par chez moi, elles ne sont jamais trop fortes mais je crois que les fèves peuvent supporter jusqu’à -15°C. Donc non pas de fin des fèves avec le gel :). Tiens nous au courant de l’évolution de ton semis-essai mais s’il fonctionne tu devrais avoir des fèves protégées des pucerons et ça, c’est pas négligeable.

      Ta méthode est très bonne en effet, tous les légumes nécessitant des buttages peuvent être semés dans de profonds sillons (ou cuvettes) qui seront comblés progressivement. Je procède ainsi pour les poireaux notamment et ça marche du tonnerre.

      Au vu de ce que tu me dis pour tes parasites, tu as fait le bon diagnostic et tu as la bonne solution. Je suis en train de rédiger un article sur la récolte des graines de haricots et je parle en effet de la mise au congélateur minimum 48h qui permet de s’éviter ces tracas ! J’espère que tu t’en sortiras sans trop de perte..

      A bientôt,
      Romain.

      1. yvon

        Bonjour Romain,
        Je te tiens donc au courant de mon essai-semis de fèves dans le Nord.:
        J’ai semé ces fèves dans la serre dès que les premiers plants de tomates furent arrachés.
        Elles ont levé normalement, J’ai taillé à 5 bouquets.
        Aujourd’hui 10/12, il y a quelques fleurs sur pas mal de fèves, malgré le froid. Il fait parfois 0°C dans cet abri comme dehors et ce froid n’a pas l’air de les gêner pour l’instant…
        Amusant : j’avais mis des oeillets d’Inde dans les rangs de tomates et il y a une quantité de jeunes plants qui poussent à travers les feuilles mortes que j’ai étalées sur le sol.
        Belle journée.
        Yvon.

        1. Romain
          Romain

          Salut,

          Tu te souviens de la date approximative à laquelle tu as semé? Ca me parait fleurir très rapidement là, il risque de ne pas y avoir de pollinisateurs (c’est même sûr). J’ai peur que ces fleurs n’avortent. Ca arrive souvent par exemple quand les plants fleurissent dès début février. Les fleurs sont auto fécondes, tu peux peut être tenter de les polliniser toi même en secouant légèrement. Je ne sais pas si les fleurs supportent les gelées mais pour les plants, aucun souci !

          J’enrage pour les oeillets, j’ai tellement de mal à les faire germer. Je devrais tenter de les laisser se ressemer seuls donc. C’est souvent ce qu’il y a de plus efficace. Tu as épais de couverture au sol?

          Bonne soirée,
          Romain.

          1. yvon

            Je me souviens avoir semé les fèves après l’arrachage des premières tomates, mais je n’ai pas noté la date. Vers la fin septembre, début octobre, je pense.

            J’ai mis environ 10 cm de feuilles mortes et comme la terre de la serre était très sèche, je l’ai arrosée, ce qui fait une belle humidité mais sans excès..

            J’ai parlé avec mon épouse qui n’est pas certaine que ce soit des oeillets d’Inde. Alors ce serait des tomates? Mais il fait froid pour des tomates… A moins que les feuilles mortes ne tiennent la chaleur.

            Je vais attendre, et je te tiens au courant.

            Bonne nuit!
            Yvon.

  3. yvon

    Bonsoir Romain :
    Voici les réponses de Vilmorin que je t’avais promises :

    Ma question :
    Destinataire : Relations presse
    Email : edit : censuré :)

    Code postal : 59380
    Message : _Bonjour! Je contrôle parfaitement les pucerons et autres nuisibles, grâce aux auxiliaires. Cette année, mes fèves (des Marais, Vilmorin) ont été la proie de bruches. Je n’ai jamais eu ces nuisibles chez moi.
    En examinant le reste de graines de la boite, je me suis aperçu qu’une fève était percée de 2 trous. Ce qui prouve que les bruches étaient dans les graines lorsque je les ai achetées.
    Que faut-il faire pour éradiquer ces nuisibles qui ne manqueront pas de se manifester à nouveau, maintenant qu’ils sont installés? Merci pour votre réponse.
    Date et heure envoi mail : 16/11/2013 23:28:19
    La réponse :
    Monsieur,

    Nous avons bien pris note de votre demande et vous remercions pour la confiance que vous témoignez à notre marque.
    Nous souhaiterions connaître le n° de lot ( 6 chiffres+ date) et la variété de cette boîte
    Dans l’attente de votre retour, nous vous prions de croire Monsieur, à nos respectueuses salutations

    Le service consommateurs Vilmorin JardinA. BAUD

    Ma réponse :
    Monsieur,

    Le n° de lot de la boite incriminée est : 109253, et la date : 07/2015.

    La variété : Fèves de Marais ; Ombelic Blanc de chez VILMORIN.

    Je vous souhaite une bonne journée

    Yvon Brisse.
    Leur réponse :
    Monsieur,
    Nous avons bien pris note de votre mail et vous en remercions
    Nous transmettons ces éléments à notre service qualité pour vérifications
    A titre commercial nous vous faisons un envoi dans les meilleurs délais
    Cordialement
    Le service consommateurs Vilmorin Jardin
    A. BAUD

    J’ai reçu, ce jour, l’envoi promis avec, à l’intérieur, une lettre explicative accompagnant un paquet de graines d’une autre variété (Fève D’Aguadulce) car la variété incriminée (Fève de Marais) n’est pas commercialisée en France, ce qui est exact car je les avais achetées en Belgique.
    Passe une bonne soirée! A bientôt.
    Yvon.

    1. Romain
      Romain

      Salut Yvon,

      Au moins ils ont été honnêtes, c’est déjà ça. Le souci, c’est pour tes autres graines..

      Par contre, tu ne devrais pas être déçu par les Aguadulce. Perso, ce sont mes préférées !

      Bonne soirée,
      Romain.

      1. yvon

        Encore moi!
        Voici la dernière réponse de Vilmorin au sujet des bruches qui avaient envahi mes fèves. Je note que les nouveaux traitements sont « moins toxiques et moins dangereux » ce qui ne signifie pas qu’ils ne le sont plus… Le traitement conseillé : un insecticide jardin, ce que je refuse de faire.

         » Vous trouverez ci-dessous quelques commentaires en réponse à vos différentes questions et remarques.
        Le bromure de méthyle était le seul insecticide permettant d’éradiquer à 100% les brûches et larves des semences lors des récoltes.
        Ce produit est interdit en traitement de semences depuis plus de 5 ans et nous ne l’utilisons plus depuis 2006.
        Les nouveaux traitements ( moins toxiques et moins dangereux pour l’environnement) sont aussi légèrement moins performant. Ces traitements tuent les insectes mais peuvent laisser passer certaines larves…et ceci malgré des contrôles qualité strictes et répétitifs, voir des reprises de lots en double traitements.
        Il est donc possible – ou non – que les brûches que vous avez dans votre jardin proviennent de nos semences.
        1 moyen très simple de les éradiquer est d’utiliser 1 insecticide jardin en pulvérisation. ( ou aérosol).
        En espèrant avoir répondu à vos questions,
        Cordialement,  »

        En espérant avoir répondu favorablement à votre demande nous restons à votre disposition

        Cordialement
        Le service consommateurs Vilmorin Jardin
        A. BAUD

        1. yvon

          As-tu lu la dernière réponse de Vilmorin que je t’ai envoyée hier?

          Edifiant, non?

          Amitiés!
          Yvon.

          1. Romain
            Romain

            Oui excuse moi, je suis un peu sous l’eau en ce moment ! En effet, c’est fou.. Ils ne connaissent que les traitements chimiques pour gérer les cultures… Vilmorin, je les ai rayé de ma liste de fournisseurs depuis longtemps maintenant, ça confirme ce que je pensais.

  4. manu

    Merci de cet article et de ces conseils de culture

  5. Carole Pistre

    Je voudrais savoir comment faire sécher des fèves fraiches pour les replanter l’année d’après. Merci

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Pour conserver des fèves à semer, il faut attendre que les cosses soient complètement desséchées avant de récolter (à la manière de haricots secs). Ensuite, on laisse sécher les fèves encore une à deux semaines et c’est tout !

      A bientôt,
      Romain.

      1. Yvon

        Bonjour Romain,
        Tu m’as conseillé, ainsi que Gilles, de tenter, ici dans le Nord, près de la mer, de semer mes fèves avant l’hiver, ce que j’ai fait en septembre 2014 .
        Pas de soucis, nous voici à la mi-mai et je ne vais pas tarder à récolter mes premières fèves à une période pendant laquelle je les sème habituellement.
        Heureux!
        Merci à vous deux! Yvon.
        PS : mes fèves (d’Agadulce) n’ont pas eu de bruches cette année.

        1. Romain
          Romain

          Salut Yvon,

          Super pour tes fèves ! Content que ça ait marché :). Tu auras nettement moins de pucerons et donc de bien meilleures récoltes !

          C’est sympa d’être revenu donner un retour d’expérience en tout cas.

          A bientôt et bonne dégustation !
          Romain.

          1. Yvon

            Bonjour Romain,
            L’an dernier, tu avais donné le truc pour semer les graines à l’abri dans uns sorte d’aquarium.
            Je cherche mais le retrouve pas cet article.
            Voudrais-tu me le rappeler?
            Merci d’avance. Amicalement!
            Yvon.

          2. Romain
            Romain

            Salut,

            J’ai un peu peaufiné la méthode maintenant mais l’idée reste la même ! Voici le lien : http://tousaupotager.fr/prparer-une-enceinte-de-germination/

            Tu veux t’y mettre ?

            A bientôt !
            Romain

          3. Yvon

            Bonjour Romain,
            Je vais d’abord tenter de trouver un aquarium d’occasion ou, pourquoi pas, en fabriquer un. Le plexiglas pourrait faire l’affaire, non.
            A bientôt!
            Yvon.

          4. Romain
            Romain

            Oui tout à fait, même une enceinte complètement close (carton, bois, …) L’aquarium c’était juste pour voir dedans :)

            A bientôt,
            Romain.

  6. pastor

    BONJOUR,
    j’ai planté des fèves et les dernières très grosses, car nous sommes partis en vacances, je voudrais les faire sécher pour les replanter l’année prochaine. Est-ce réalisable svp ???
    Cordialement

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Oui bien sûr, il faut attendre toutefois qu’elles commencent à sécher sur le plant pour être sûr qu’elles soient parvenues à maturité !

      Bonne journée,
      Romain

  7. John

    Salut Ami(e)s Jardiniers,

    Perso, pour moi c’est semis d’Automne et de Printemps au Nord de la Loire (Tourcoing près de Lille).

    En automne, je sème en serre en poquets de 3 graines espacés de 20 cm (et ça marche super).

    Et au printemps c’est idem mais en extérieur en Mars.

    Par contre, j’ai entendu parler qu’on pouvait mettre une graine de fève par trou de plantation des pommes de terre pour faire profiter les pommes de terre de l’azote qu’apporte ce fabacée qu’est la fève. En avez-vous entendu parlé ?

    Si oui, avez-vous des liens en parlant ?

    Cordialement

    John

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Merci pour ce partage d’expériences ! C’est toujours très instructif :). Pour ce qui est de l’association fève et pommes de terre, j’en ai en effet entendu parlé. Je sais qu’elle est pratiquée à la Ferme du Bec Hellouin par exemple où il y est même associé de la mâche. Je ne parviens pas à remettre la main sur la vidéo en question par contre..

      Si vous tentez l’expérience, n’hésitez pas à en faire un retour ici :)

      A bientôt,
      Romain

  8. Marie

    Bonjour,
    Avoir des fèves un jour chez moi j’en ai toujours rêvé !!!!
    Je me lance car j’ai un potager neuf et surtout plus grand.
    J’ai pris plein de conseils pour bien réussir .. lu et relu… combiner la bonne saison d’ailleurs à la mienne… j’ai ensuite atterri sur votre blog qui m’a décidée vraiment. Merci.
    Je suis en hémisphère sud…. j’espère que les choses vont bien se passer… qui ne tente rien n’a rien !
    Ce soir donc, trempage des graines…..pour leur (me) donner le maximum de chance.
    Je vous tiendrai au courant.
    Bon samedi
    Tina

    1. Romain
      Romain

      Bonjour !

      Merci pour votre commentaire. Alors ces fèves qu’est ce que ça donne?

      Bonne journée,
      Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge