«

»

Juin 30

Quand et comment semer les haricots ?

Haricot

Parmi les grands classiques du potager, le haricot tient une place d’honneur. Facile à cultiver, très productif, et comportant de nombreuses variétés, chacun y trouvera son bonheur pour manger en sec (à écosser) ou en frais (mangetout). Si l’esthétique de votre potager est important pour vous, alors vous trouverez chez le haricot un allié de choix pour l’embellir. N’hésitez pas à jouer sur les couleurs avec des haricots violets, beurres ou verts, et sur les hauteurs en alternant variétés naines et grimpantes. Ajoutez à cela le fait que le haricot, en bonne fabacée, participe à enrichir le sol grâce à ses nodosités qui figent l’azote aérien et il devient indispensable à tous les jardiniers ! Bref, chez moi, le haricots c’est tous les ans !

 

Quelles variétés choisir ?

Les très nombreuses variétés de haricots que l’on peut maintenant trouver ne facilite pas la tâche du potagiste ! Sachez toutefois que l’on peut les séparer en deux groupes pour lesquels le mode de culture sera légèrement différent :

  • Les variétés naines : les plus courantes. Leur port buissonnant, dépassant rarement les 40 cm de haut, permet de les cultiver facilement et partout.
  • Les variétés à rames : grimpantes, elles peuvent atteindre facilement les 3 m de haut. Il est donc indispensable d’installer des structures, les fameuses rames, permettant de les guider dans leur ascension. En contrepartie, elles sont plus productives !

 

Rames à haricots

Au jardin de Rocambole, Luc Bienvenue met en place des rames traditionnelles en bambous pour guider ses haricots grimpants

 

De plus, qu’ils soient nains ou à rames, les haricots peuvent se consommer différemment selon la variété :

  • Mangetout : consommés jeunes, comme leur nom l’indique, on mange l’ensemble du haricot, graines et enveloppe. C’est l’image traditionnelle du haricot vert.
  • A écosser : ici, la consommation s’effectue à complète maturité des grains. Il faut donc retirer l’enveloppe, devenue immangeable pour ne consommer que les grains. C’est l’exemple du fameux Coco paimpolais, du haricot rouge ou encore de la Mogette de Vendée.

 

A quelle période faire son semis de haricot ?

Si la culture du haricot est simple, l’étape du semis peut parfois poser quelques soucis. Pour que la future culture soit belle, il est primordial que les haricots germent rapidement, soyez donc attentionnés sur le semis et ensuite ça roulera tout seul ! Pour germer correctement, le haricot a besoin d’une température du sol supérieure à 15°C, en règle générale on sème donc :

  • Les variétés mangetout d’avril à août dans les régions du sud et de fin mai à juillet dans les régions plus fraîches
  • Les variétés à écosser d’avril à début juillet au sud et de fin mai à fin juin au nord

 

Le semis pas à pas

Les haricots ne nécessitant aucun amendement, ils peuvent prendre place en fin de rotation. La température du sol devant être suffisamment élevée (15°C comme je vous le disais), j’écarte mon paillis 2 à 3 semaines avant de réaliser mon semis. En cas de semis précoces, le simple fait de retirer le paillis peut ne pas suffire, il faut donc ajouter une bâche ou un tunnel pour aider son sol à se réchauffer.

Passant progressivement à un jardinage sans travail du sol, je n’ai presque pas besoin de préparer ma terre avant le semis. Un simple coup de croc suffit à émietter la surface pour obtenir une levée plus homogène. En revanche, si vous savez votre sol compacté, il vous faudra passer un coup de grelinette pour aérer et décompacter le sol en profondeur avant de préparer le lit de semence avec un croc.

Ensuite, la méthode de semis des graines va différer selon que l’on cultive des variétés naines ou bien à rames.

 

Variétés naines

Deux écoles existent dans le semis des variétés naines (qu’elles soient mangetout ou à écosser).

  • Semer en sillons : j’ai toujours procédé de cette manière car je la trouvais plus simple à mettre en place. Il s’agit de creuser des sillons de 2-3 cm de profondeur espacés d’environ 40 cm, d’arroser copieusement le fond (il est préférable d’arroser avant de semer) puis d’y déposer une graine tous les 5-8 cm.

Semis haricots sillon (1)

  • Semer en poquets : cette année, j’ai décidé de comparer les deux méthodes car je pense que le semis en poquets présente l’avantage d’éviter les trouées que l’on peut avoir en semant en sillons si certaines graines ne lèvent pas. Je reviendrai faire part de mes observations =). Selon cette méthode, on sème donc un lot de 5-6 graines tous les 30 cm en tous sens dans des poquets que l’on aura au préalable bien arrosés. Sur deux rangées, les poquets sont placés en quinconce.

Semis haricots poquets (1)

 

Variétés à rames

Chez les variétés à rames, une seule école, le poquet. Je vous conseille d’installer vos rames avant de semer, cela vous permettra de placer vos poquets au bon endroit et d’éviter d’abimer les graines en plaçant les rames. Deux rangées de rames sont alors espacées de 70 cm et chaque rame est distante de 50 cm d’une autre sur une même rangée. Une fois les rames bien installées, il suffit de semer un lot de 6-7 graines au pied de chacune d’elles à 2-3 cm de profondeur, dans des trous arrosés au préalable à nouveau.

Rames à haricots (2)

Les rames sont placées en X avec une traverse en bambou pour maintenir le tout en place

 

La suite de la culture est très simple, un buttage pour ramener de la terre au pied des plants lorsqu’ils ont atteint une vingtaine de centimètres puis un paillis de 10 cm après le buttage. Il n’y a plus qu’à attendre les récoltes en arrosant si nécessaire !

 

Une petite astuce

Je vous le disais, la réussite de la culture des haricots réside dans une germination rapide. C’est pourquoi de nombreux jardiniers conseillent de faire tremper les graines toute une nuit dans l’eau afin d’activer la germination. Jusque là, cette méthode m’avait toujours bien réussi, mais l’année dernière tous mes semis pré-trempés n’ont pas levé, probablement ont-ils pourri en terre. J’ai donc fait un semis sans pré-trempage qui, lui, a très bien levé. Cette année donc, en plus de comparer le semis en sillons de celui en poquet, je vais comparer un semis pré-trempé et un non ! En attente des résultats =).

 

Et chez vous, poquets ou sillons? Pré-trempage ou pas?

 

 

26 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Louis

    Bonjour Romain,
    De mon coté, c’est ma 2ème année pour la culture des haricots. Haricots nains.
    -2013 : Haricots Mangetout Reine des Pourpres. Echec, rien n’avait levé. A la réflexion je pense que le sol devait être trop froid. C’était mi-mai. Nouvel essai début juin avec trempage 24h, semis en ligne. Pas de soucis cette fois. De beaux haricots violet (cuits ils deviennent verts)
    -2014: 20/05 trempage 24h, semis le lendemain . Pas de soucis.
    12/06: Haricots beurre Rocbrun. Nouveau semis sans trempage cette fois. Tout sort bien
    A noter, je n’ai jamais arrosé les sillons avant les semis.
    Bonne journée.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      En effet, les haricots violets verdissent à la cuisson. Mais je leur trouve un goût différent, presque meilleurs je dirais ! Merci pour ton retour en tout cas, j’attends de voir les résultats de mes comparaisons qui ne devraient plus tarder !

      A bientôt,
      Romain

  2. dorigord

    Bonjour,

    Je sème toujours en poquets, et mon homme, dans le jardin de sa mère, sème en ligne y compris les ramants. Il les fait grimper sur le l’ursus mis à 30cm du sol tenu par des piquets de clôture.
    Les rares fois où j’avais fait un prétrempage, ils ont pourri.
    Si le temps est très sec, j’arrose la ligne de semis et j’arrose 2 fois par semaine.
    On dit qu’il faut que les graines de haricots puissent voir partir le jardinier : or, ces graines juste recouvertes ont tendance à ressortir et à rester intactes sur le sol.
    Il vaut mieux bien les recouvrir, même si elles mettent plus longtemps à sortir leur bout de nez.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’il vaut mieux les enterrer. Si elles ressortent elles sont également bien plus prédatées par les oiseaux et rongeurs.

      Merci pour ce partage en tout cas, c’est toujours très intéressant de lire comment vous procédez :)

      A bientôt,
      Romain.

  3. Vincent

    salut Romain
    je sème en poquet,l’union fait la force pour percer la terre en cas de petit obstacle.
    des poquet plus serrés, sur une seule ligne isolée
    avec une mini butte coté nord qui sera rabattue au buttage
    je trempe parfois mais jamais 24h plutôt 5 ou 6.
    on on dit aussi que le haricot déteste le chlore
    si le sol est froid ,j’arrose a l’eau très tiédie presque chaude

    1. Romain
      Romain

      Salut Vincent,

      Merci pour le complément d’informations ! Je n’avais pas pensé à la petite butte, c’est une bonne idée.

      Pour l’instant, j’observe les premières levées et le semis sans prétrempage est plus régulier !

      A bientôt !
      Romain.

  4. Vahé Madeleine

    Bonjour je fais du jardinage pour la premiére fois 4 parcs semés les haricots donnent à profusion semés par taquet à 15 jours d’intervalle congelés trois ans aprés le décés de mon mari je vais faire des semences et les congeler Variété Roquencourt Et aiguillon. A bientôt

    1. Elo

      bonjour
      Cest quoi, semés par taquet ?
      Congelés 3 ans aprés le deces de votre mari, qu’est ce que ça veut dire ?
      A bientot, merci pour vos réponses

  5. Piet fabrice

    Je ne sème quand sillons,j’arrose aussi le sillon avant de semer mais je ne fais jamais tremper mes graines,je mets aussi du marc de café dans les sillons(quand j’en ai) cela permet aux graines de germer plus vite et fais fuir les petites betes,par expérience je n’arrose pas après surtout si le temps est chaud car ensuite la terre se durcit et les semis ne lèvent pas bien ou alors il faut arroser tous les soirs ensuite je dispose dessus un voile d’hivernage pendant plusieurs jours ainsi la le sol reste chaud et cela empeche les oiseaux de venir festoyer avec les graines ou les jeunes plants,j’oubliais,je ne fais que des variétés naines.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour tous ces partages d’expérience, ils sont très intéressants et riches d’enseignements. L’idée du voile d’hivernage est excellente.

      A bientôt j’espère pour de nouveaux partages,
      Romain.

  6. fab77

    Cette année j’ai mis du fumier de cheval dans le sillon et ils sont d’un vert exceptionnel

  7. Vahé

    Bonjour.Pourriez-vous me dire quelle est la variété des haricots violets et qui deviennent verts à la cuisson et qui sont si bons. Bon courage à tous

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Il y en a plusieurs, ceux ci sont des Amethyst !

      Bonne journée,
      Romain

  8. Josiane

    Bonjour,

    J’ai semé mes haricots nains dans des mini-serres et ils ont bien levé. Quand puis-je les mettre en pleine terre, sachant qu’en Belgique, les nuits sont encore très fraîches ? Je les ai peut-être semés trop tôt ? Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      En effet, il est un peu tôt pour les haricots. On ne peut pas vraiment les replanter avant mi mai.. Surtout qu’en effet, les nuits sont très froides (chez moi aussi en Bretagne). Vous pouvez tout de même tenter de les planter plus tôt à condition de bien les couvrir avec un voile de forcage doublé d’un mini tunnel plastique si vous en avez.

      A bientôt,
      Romain

  9. Véronique

    Pour ne pas perdre de place que peut-on faire pousser sous les piquets de culture des haricots verts à rame Mélissa?

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Oui c’est possible à condition de choisir des légumes se plaisant à l’ombre. Les laitues sont parfaites pour cela par exemple.

      A bientôt,
      Romain

  10. Dujardin

    Cette année je plante tout sur bâche noir mais pour les haricot j hésité je ne pourai pas les buter mais pour les petits ça marche bien sans les buter ,quelqun peut il me conseiller

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Le buttage n’est pas obligatoire, cela permet de mieux ancrer les pieds. Si vos rames sont suffisamment solides alors ça suffira.

      A bientôt,
      Romain

  11. barbusee

    j’ai planté des haricots vert nains (smenence de l’année dernière) cela fait 15 jours ils n’ont toujours pas levés? je précise que j’habite le midi . merci de votre réponse.Cris.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Je pense que votre sol n’est pas assez chaud pour les haricots. Il leur faut minimum 15°C. Vous pouvez quand même tester vos graines sinon en intérieur sur du coton mouillé pour voir si elles germent.

      A bientôt,
      Romain

  12. olivier

    Bonjour a tous,

    Je viens de récolté mes haricots vert semé en sillon .
    Ma question est, puis-je semé après récolte mes haricot ?

    Merci,

    et c’est un plaisir de vous lire

    olivier

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      C’est tout à fait possible, optez pour des nains qui produisent plus vite.

      Romain

  13. Aline

    Bonjour, j’aimerai savoir quand les haricots verts arrêtent de donner ? Merci !

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Cela dépend de beaucoup de facteurs : variétés, date de semis, climat, météo mais globalement il est courant d’en avoir jusque fin septembre !

      A bientôt,
      Romain

  14. yves

    BJR j’ais TJR reussi mes semis de haricots je mouille TJR mon trou avant je met mes graines et referme et ne plus toucher ni arrosser jusqua la lever …… bonne chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

CommentLuv badge