«

»

Mar 15

Quand et comment semer les tomates ?

Edouard_fruit (1)Voilà sans doute le légume qu’il est rentable de semer soi-même alors que l’on a l’habitude de l’acheter en plant tout prêt ! Je vous passe les arguments de l’économie financière (2,50€ le plant alors que c’est le prix d’un sachet d’au moins 20 graines), de la meilleure résistance des plants que vous ferez vous-même et du choix immense des variétés qui s’offrent à vous quand vous achetez des graines. Alors, c’est vrai que ça demande un peu plus de travail mais très peu finalement en comparaison du bénéfice !

 

A quel moment semer les tomates ?

Traditionnellement, on garde la date du 15 mai pour une plantation de tomate sans risque en pleine terre. C’est tout à fait justifié et je ne reviendrais pas dessus. On peut avancer jusqu’à un mois cette date pour une culture sous serre mais cela peut être aussi un pari risqué, à tenter mais ne pas tout miser dessus. Sachant qu’il faut entre 1 mois et demi et 2 mois pour que nos semis soient prêts à être plantés, je vous laisse faire le calcul ….

Les tomates se sèment la deuxième quinzaine de mars pour une mise en terre au 15 mai

Il est toutefois possible, en jouant sur les variétés précoces, tardives, naines ou à fort développement d’échelonner ses semis de la mi-février jusque la fin avril. Mais cela demandera un peu d’expérience et de connaissance des variétés pour en arriver là aussi je reste volontairement restreint !

 

Comment semer les tomates ?

Le semis des tomates est assez proche du semis de piments et poivrons à l’exception qu’il n’est absolument pas nécessaire d’ajouter un chauffage. On lit par endroit que c’est indispensable, et si vous en doutez je vous invite à lire le test sur l’utilité de chauffer ses semis de tomates que j’ai fait l’année dernière. En revanche, un éclairage artificiel sera très appréciable même s’il n’est pas obligatoire. En mars, le soleil fait parfois de très belles percées mais la durée quotidienne d’ensoleillement est encore trop courte.

En pratique, je procède maintenant toujours de la même façon. Je préfère le semis « individuel » en godet, mini-motte ou en plaque alvéolée qui facilite les opérations de rempotage. Je peux me le permettre car je cultive peu de plants de chaque variété. En revanche, un semis en terrine sera plus adapté si vous souhaitez avoir un grand nombre de plants d’une même variété. Cette année, comme pour les poivrons, je sème en éponges RootIt qui sont vraiment très pratiques. Pour ceux qui s’orientent vers un semis plus « classique », choisissez de préférence un terreau à géranium qui vous donnera de très bons résultats.

  • Je sème deux graines par éponge bien imbibée mais pas détrempée (valable également pour le terreau des godets ou des alvéoles)

Semis tomates

  • Je recouvre d’une couche fine (2-3mm de terreau ou d’éponge)
  • Je vaporise légèrement le tout
  • Je termine par tamiser dessus un peu de charbon de bois pilé ou de cannelle moulue pour éviter la fonte du semis
  • Je place le tout dans une mini-serre non chauffée afin de maintenir une atmosphère humide et obtenir une bonne germination, si vous n’en avez pas recouvrez avec du film étirable de cuisine !

Il n’est pas utile de fournir de lumière au semis tant que les graines n’ont pas germé. En revanche, dès que les plantules commencent à apparaitre (il faut compter 2-3 jours dans de bonnes conditions pour les plus rapides), il ne faut absolument pas tarder à leur offrir un ensoleillement ou une lumière artificielle suffisante pour éviter que les plants ne filent.

La clé de la réussite d’un semis de tomate réside dans la quantité de lumière que le plant recevra dans sa jeunesse. Elle lui permettra de bâtir des tissus de soutien (tige) solides et d’avoir un port compact bien résistant. Une fois ses bases bien établies, il pourra se consacrer à une bonne fructification une fois en terre

Par la suite, il n’y a rien à faire sinon vaporiser un peu d’eau lorsque la surface du terreau commence à s’assécher et attendre l’apparition des deux premières vraies feuilles pour procéder au rempotage ! A ce stade, le plant le plus faible des deux est coupé proprement à la base et mis à bouturer dans l’eau ou directement dans du terreau (ça prend vraiment très bien). Deux plants pour le prix d’un ! =)Rempotage (7)

 

Pour aller plus loin et réussir de A à Z votre culture de tomates, je vous conseille de consulter le très bon ouvrage de Nicolas en cliquant sur la couverture ci-dessous. Plein de bons conseils sur le choix des variétés, l’entretien à apporter à votre culture de tomates, et bien d’autres !

 

 

Bon semis à tous, et si vous hésitez encore, sautez le pas ! Pour ceux qui sèment déjà leurs propres tomates, n’hésitez pas à partager votre méthode avec les autres en laissant un petit commentaire.

 

 

14 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. fab77

    Merci du reportage,pour ma part je seme en serre chauffante en ligne pour chaque variété et cette année le 15 février,je repique ensuite en godets,je mets une aquanappe au fond de ma serre et les godets par dessus.J’imbibe l’aquanappe ainsi plus d’arrosage ni de pulvérisation tout par cappilarité en gardant le chauffage de la serre et sans couvercle le tout devant une fenetre plein sud,les plants commencent à avoir leurs 5e et 6e feuilles. Le prix de 2,50 le plant est un peu excessif je trouve,j’en achetais pour moins d’1 euros.Je préconise plutôt un terreau à semis pour le démarrage et un terreau à géranium pour le repiquage en effet celui ci contient de l’engrais et peut etre néfaste aux graines,voilà ma méthode personnelle qui m’est propre bien sur.

    1. Romain
      Romain

      Salut Fab,

      Dès le rempotage, il devient utile d’arroser par le dessous oui. Ca force les racines à plonger. Selon ta température ambiante,tu pourrais peut être couper ton chauffage. Les tomates sont moins exigeantes que les piments ou aubergines.

      Justement en disant 2,5€ je trouvais que j’étais dans la fourchette basse :D. Je viens de voir à Truffaut un plant à 2€ et c’est une Supersweet 100 F1… Si tu tapes dans des variétés plus rares ou en bio alors ça peut s’envoler. Mais par contre, c’est bien possible de trouver moins cher chez un pépiniériste.

      Le terreau à semis, j’ai eu de mauvaises expériences avec (terreau très cher, qui colmate beaucoup, …). Mais peut être une mauvaise marque!

      En tout cas, merci pour le partage de ta méthode :)

      A bientôt,
      Romain.

  2. Madorre

    Bonjour Romain,

    Merci pour ces conseils ! Je n’ai pas encore semé les tomates car il fait vraiment pas chaud ici, même sous serre ! Je vais donc attendre encore quelques jours pour les semer en godets.

    À bientôt !

  3. qrmaison

    Bonjour,

    L’ouvrage anti-mildiou m’aurait bien servi !

    J’ai eu un problème de Mildiou sur mes poireaux.

    Bonne continuation.

  4. LekiLuLi

    Cette année nous avons testé le semis en bouteilles ainsi pas d’arrosage jusqu’au repiquage, et ca a donné pas mal…
    le reste est semé en barquette transparente avec couvercle, place devant une fenêtre plein sur dans la pièce à vivre pour une temperature correcte, et les derniers petits plants ont été rempotés ce we et se portent à merveille :) d’ici un mois ils prendront place dans la serre

    1. Romain
      Romain

      Bonjour !

      J’ai aussi pratiqué le semis en bouteille à mes débuts et c’est vrai que ça marche très bien. Par contre, ça prenait trop de place pour moi. As tu pris des photos?

      Longue vie à tes tomates et je te souhaite de belles récoltes
      Romain.

  5. Francine

    Bonsoir! Je pratique comme vous, en fait. Une question sur la lumière d’appoint. Une simple lampe suffit -elle et combien d’heures de lumière ? Merci pour vos bons conseils.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour Francine,

      une simple lampe peut suffire en effet, même si ce n’est pas l’idéal mais en appoint ça passe. Attention tout de même à la chaleur qu’elle peut dégager et sa consommation électrique..

      Pour la durée, 12h allumée, 12h éteinte !

      Bonne journée,
      Romain

  6. Alain

    Bonjour
    Un petite remarque: moi je pratique le chauffage des semis de tomates, en effet la différence est très nette: 9 à 12 jours pour lever sans chauffage (à la maison) contre 5 jours avec chauffage et une bien meilleure réussite (l’an dernier sur 60 graines pour 10 variétés (6 graines par variété en plaque alvéolées) seules moins d’une dizaine ne sont pas sorties ou trop faibles. Alors qu’avant je devais refaire les semis pour la plupart des variétés une 2ème fois voire une 3ème. Cela fait 4 ans que je pratique le chauffage. J’ai bricolé une serre chauffante avec une boite en carton et un sèche serviette électrique (que l’on met au mur) de récup donc tout gratos.
    Question: y aurait il un intérêt à lever la dormance des graines de tomates ou bien est ce une idiotie :))
    Bonne journée
    Alain

  7. AS

    Je tente cette année pour la première fois des semis en bouteilles …Mes Semis s’échelonnent de fin Mars â début Avril…Je pense à remporter qlq semaines puis plus tard puis Plantations sur Butte entre les St de glace et mi-Mai…..Je suis en Jardin citadin / Une Butte / IDFr / 77 proche Disney.

  8. LEGRAND

    Bonjour
    J’ai fait mes semis cette année le 14 février, en utilisant les rouleaux de papiers hygiéniques coupés en 2 et sopalin que je remplissais de terreau à plantation, et que je disposais ensuite dans des barquettes. J’ai après rempoté mes plants dans des bouteilles plastiques. Elles sont exposées à l’est devant la fenêtre et près du radiateur. Je n’ai pas de lampe et pas de serre chauffante. J’ai pu constater que le résultat n’es pas le même en fonction de la variété. Certaines ont vraiment une belle taille, je les ai sorties sur le balcon pour commencer à les acclimater depuis 2 jours, et les autres sont moitié moins grandes. Etant à 500 m d’altitude, j’attends évidemment les saint de glace pour les planter définitivement. J’ai fait aussi mes semis d’aubergines et de poivrons en même temps et ils ont bien réussi également. Je suis obligée de tourner mes pots 2 fois par jour, car bien sûr, ils s’étirent du côté de la lumière.
    Je crois que je devrais semer les tomates les plus petites plus tôt l’année prochaine. Mais je me trompe peut être.
    Bon week-end
    Marie

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Je ne crois pas que vous deviez semer plus tôt vos tomates, c’est risquer de les garder trop longtemps en godets. Certaines variétés sont normalement plus petites que d’autres, alors pas d’inquiétude !

      A bientôt,
      Romain

  9. RUSSO

    bonjour monsieur je voudrais savoir quand je pourrais faire mais semis de tomate avec les variété si dessus tomate noire de Crimée tomate ananas tomate cœurs de bœuf tomate poire rouge cerise tomate roman candie tomate hillbilly potato leaf tomate ananas orange tomate ancienne je me trouve dans la région centre je vous remercie d avance dans l attente de vous lire merci

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Je vous conseille d’attendre la mi mars pour une réussite optimale !

      Bonne journée,
      Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge