«

»

Fév 02

Que semer, planter et comment entretenir son potager en octobre?

Cet article est co-écrit avec Yannick du blog au-potager-bio, voilà pourquoi vous trouverez des liens menant également vers son blog dans cet article.

Fves-1_thumb.jpg

 

On prépare l’hiver au potager tout doucement en octobre. Voici donc un petit guide pour ne rien oublier. Encore une fois il est réduit au strict minimum pour simplifier et alléger la lecture, vous trouverez des informations complémentaires dans les liens vers les fiches légumes notamment si vous le souhaitez (celles qui ne sont pas encore disponibles, le seront prochainement).

 

Les semis

  • Ansérine Bon Henri : Le semis de cette vivace se fait en place, tous les 20 cm en ligne espacées de 30 cm
  • Chou fleur de printemps : Commencer les semis sous châssis des variétés de printemps pour des récoltes hâtives
  • Chou pommé de printemps : En octobre il faudra finir les semis de choux, en godets ou minimottes, à condition de les garder en intérieur
  • Engrais verts : Semer sur les parcelles fraîchement libérées de leur culture gourmande. Ils succèdent avantageusement aux tomates ou courges par exemple.
  • Fève : Le semis d’octobre est plutôt réservé aux régions à climat doux mais si vous avez beaucoup de graines, tentez le pour obtenir une récolte hâtive.
  • Laitue (d’hiver) : La semer sous châssis, sous cloche ou encore sous tunnel sans quoi elle ne lèvera pas. Elle peut être semée près des fraisiers, des carottes, poireaux, radis…
  • Origan : Un peu sensible au froid , mieux vaut le semer sous une protection en poquets distants de 40 cm

 

Les plantations

  • Ail, oignon et échalote : Si l’hiver n’est pas trop rude, planter ces bulbes maintenant permet d’avancer les récoltes. Planter sur butte pour assurer un bon drainage et éviter le pourrissement des caïeux (pour des guides détaillés, cliquez sur les liens suivants ; plantation de l’ail, plantation des oignons, plantation des échalotes)
  • Arbustes fruitiers : Les petits fruitiers (cassissier, framboisier, groseillier) trouvent idéalement leur place au potager en octobre. Ils ont ainsi le temps de développer leurs racines avant les grosses gelées et pourront produire (en quantités limitées) dès le printemps prochain.
  • Fraisiers : Octobre est le mois idéal pour planter les fraisiers, profitez-en pour les multiplier si vous avez déjà une variété qui vous convient (et ainsi rajeunir votre fraiseraie) sinon plantez les fraisiers en godets ou à racines nues. Le fraisier étant exigeant, faites le succéder à une culture enrichissante (haricots, pois, …) ou bien un engrais vert semé en juillet-août
  • Hysope : très peu exigeante, cette médicinale peut succéder à n’importe quelle culture et restera en place plusieurs années, profitez en pour la faire succéder à une culture épuisante pour le sol (courges, tomates, choux, …). Planter à 50 cm de distance pour laisser la place de former un petit buisson.
  • Rhubarbe : Commencer à planter les éclats de racines à la fin du mois à condition qu’ils soient entrés en dormance. Eviter de replanter des racines avec des feuilles qui reprendraient difficilement.

 

L’entretien à apporter aux cultures en place

  • Aromatiques et médicinales vivaces: diviser les souches d’absinthe, d’hysope, de menthe, de ciboulette, d’origan et de sarriette
  • Endive: continuer à forcer en arrachant les endives et en repiquant les chicons en cave après avoir coupé l’ensemble des feuilles (plus d’informations chez Yannick)
  • Poireaux: continuer à butter les poireaux au moins jusqu’à la base des premières feuilles pour favoriser le blanchiment des fûts
  • Choux: continuer à butter les variétés à pommes qui n’ont pas encore été récoltées pour les renforcer

Et vous, que faites vous en octobre au (ou pour le) potager?

5 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. fab77
    fab77

    Juste un apport de fumier,je ne cultive rien en hiver,je laisse mon sol se reposer après une belle saison,je garde juste 2 rangs de poireaux pour les soupes de cet hiver qui vont nous tenir « chaud »

  2. Pau

    est ce qu’on doit becher et a qu’elle periode soit en automne ou au printemps car j’ai une terre argileuse merci et a bientot

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Le bêchage a proprement parlé est très néfaste pour le sol, mieux vaut passer un léger coup de grelinette. Préférez le faire au printemps plutôt qu’à l’automne car cela libère beaucoup d’éléments nutritifs qui seront lessivés durant l’hiver et donc perdus.

      Pour jardiner en terre argileuse je vous conseille cet article : http://tousaupotager.fr/jardiner-terre-argileuse-corvee/

      Bonne journée,
      Romain

      1. Ms59

        Personnellement, je ne cultive rien en hiver mais pendant toute cette période, j’étale sur mon potager les tontes de pelouse, feuilles mortes, épluchures de légumes… Au printemps, la terre est prête à être cultivée sans avoir besoin de la travailler. Je continue durant le reste de l’année à étaler mes déchets végétaux au pied des légumes ce qui retient l’humidité et évite l’arrosage
        Bonne journée

  3. verf

    moi perso les terre argileuse je les bêches avant l hiver sa permet de casser les mottes durant l hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge