«

»

Août 16

Récolter les graines de légumes : poirée, blette, bette à cardes

BettesUn nouvel article dans la série des récoltes de graines ! Aujourd’hui, j’ai récolté mes graines de poirée Lucullus, une belle variété blonde, aux feuilles et cardes très larges de très bon goût. Cette variété très résistante supporte facilement de rester en place durant l’hiver, ce qui facilite la récolte des graines. Pour les variétés plus sensibles, il faudra agir d’une manière un peu différente que je vous expliquerai par la suite !

 

La poirée, une bisannuelle

Comme toutes les plantes bisannuelles, la blette va développer son système végétatif la première année (racines et feuillage) puis consacrer sa seconde année de vie à se reproduire en émettant une lige tige florale puis des graines.

DSCF3902

 

 

La difficulté va donc être de permettre à cette plante de passer l’hiver. Avec les variétés résistantes comme la Lucullus, ce n’est qu’une simple formalité. Je coupe les dernières feuilles à l’entrée de l’hiver puis je paille le plant jusqu’à l’arrivée du printemps. En revanche, les variétés plus sensibles devront mises en pot l’hiver dans une serre froide, un garage ou une cave non chauffée pour être replantées au printemps suivant.

 

Maintenir la pureté variétale

La bette est une plante allogame, ce qui signifie qu’il faut qu’il y ait une fécondation croisée entre deux plants différents. Cela implique de nombreux risques d’hybridation si vous cultivez plusieurs variétés de poirée que vous souhaitez reproduire. De plus, la bette étant la même espèce que la betterave, il existe également un risque d’hybridation avec.

Pour assurer la pureté variétale des poirées, il faut donc :

  • Ne cultiver qu’une seule variété de porte graines par an et ne pas laisser aussi des betteraves monter à fleurs
  • Placer les inflorescences sous un « bonnet » fabriqué avec du p17 par exemple. N’oubliez pas dans ce cas, de placer plusieurs plants dans ce bonnet pour assurer la fécondation croisée.

 

La récolte des graines

Comme toujours, il faut agir une fois les graines bien sèches. La maturation des graines se fait à partir de la base de l’inflorescence et l’on peut alors récolter les premières assez tôt mais, personnellement, j’attends que l’ensemble soit sec pour récolter.

Fleur de poirée

Inflorescence de poirée Lucullus totalement sèche. Les graines sont prêtes à être récoltées.

Ensuite, il n’y a qu’à prélever les plus gros glomérules (ces petites boules qui contiennent plusieurs graines). Il ne faut pas hésiter à ne garder que les plus gros, gage d’une meilleure germination. Certes, on sacrifie alors beaucoup de graines mais il y en a largement assez !

Enfin, je laisse encore sécher quelques jours au soleil puis je stocke le tout dans ma boîte à graines !

DSCF3916

Si vous utilisez d’autres méthodes pour récolter les graines de poirée, je vous invite à en faire part en commentant cet article ! Merci 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge