«

»

Nov 22

Récolter les graines de légumes : haricot

HaricotLes graines de haricots coûtent horriblement cher, alors qu’il est si facile de les récolter soi-même. Encore une fois, il serait dommage de ne pas le faire lorsque l’on a trouvé une variété qui nous convient. Cette année et pour la deuxième fois, j’ai cultivé le Purple Teepee, magnifique variété naine de haricots violets. Ils sont très bons, très charnus mais malheureusement ils perdent leur couleur à la cuisson. Eux, je récupère les graines ! Une autre variété, nouvelle dans mon potager cette année, ma gratifié de très grosses récoltes de bons haricots un peu aplatis. Il s’agit d’Or du Rhin, une variété beurre à rames. Eux aussi seront conservés. Alors en plus des règles de base pour bien récolter ses graines, voici quelques spécificités !

 

Maintenir la pureté variété

Autogames, les haricots ne sont que peu soumis aux hybridations. La récolte de graines ne nécessite donc pas de précautions particulières. Toutefois, même faible il existe un risque et les plus rigoureux préfèreront cultiver les plants porte graines à l’abri des pollinisateurs sous voile par exemple si plusieurs variétés sont cultivées au potager. Mais dans ce cas, il va falloir assurer la pollinisation en secouant légèrement les fleurs. Pour ma part, je récolte les graines sur des plants non protégés et je n’ai, jusque là, jamais rencontré de problèmes.

 

Attendre la complète maturité

Pour s’assurer des semences totalement viables et qui, elles mêmes, donneront des plants de qualité, il ne faut pas hésiter à attendre la complète maturité. Pour cela, on attend la dessiccation totale des gousses avant de les cueillir.

IMGP3650

 

C’est assez simple sur des plants semés tôt dans la saison puisque l’on obtient ce genre de gousses début août. En revanche, sur des plants plus tardifs le retour de la fraicheur et des pluies peut gêner la maturation des graines voire entrainer leur pourriture avant même d’être récoltées. On préfèrera donc arracher le plant avec ses gousses en cours de maturation que l’on laissera finir de maturer suspendu dans un endroit sec.

IMGP3651

Récupérer les graines

La suite des opérations est toute simple, il suffit d’écosser les gousses puis de laisser les graines se déshydrater complètement à l’air libre dans un endroit bien ventilé. Il faut compter minimum deux semaines afin de mettre toutes les chances de son côté pour une bonne conservation par la suite. Petite astuce pratique que j’utilise pour indiquer si les graines sont suffisamment sèches. Faites les tomber sur une table, si le bruit est un peu sourd, la graine n’est pas suffisamment sèche. Si le bruit est sec, la graine l’est aussi ! Ce n’est pas très facile d’expliquer cette astuce à l’écrit mais faites le test chez vous et vous verrez bien vite la différence.

 

Bien conserver les graines

Une fois les graines sèches donc, il suffit d’ensacher tout cela en prenant soin de retirer tout déchet. Un point très important sur lequel je souhaite insister : les graines de haricots, comme les pois ou les fèves, sont exposées à parasite qui peut ruiner en un rien de temps l’ensemble de votre sachet, les bruches ! Pour éviter tout risque, un passage au congélateur (minimum 48h) est indispensable. Ensuite, au choix, soit vous laissez les graines dans votre congélateur (je rappelle que la congélation des graines pour les conserver est tout à fait envisageable), soit vous les retirez pour les stocker selon la méthode de votre choix mais toujours au sec, dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

 

Si cet article vous a plu et paru utile, n’hésitez pas à le relayer autour de vous et à commenter !

18 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Louis

    Bonjour Romain,
    Effectivement ça parait très facile. Pour l’instant je n’ai récolté que des graines d’oeillets d’inde (pas compliqué non plus) mais c’est une 1ère pour moi. J’envisage de récupérer des graines de tomates l’an prochain mais ce serait un peu plus délicat semble-t-il.

    1. Romain
      Romain

      Salut Jean Louis !

      Oui c’est vraiment très simple. Le plus compliqué c’est d’arriver à les sécher suffisamment. Les oeillets d’inde moi j’ai toujours du mal à les faire germer, je ne comprend pas ce que je fais mal !

      Sinon pour les tomates, j’ai écrit un article sur la récolte des graines : http://tousaupotager.fr/rcolter-les-graines-de-lgumes-tomate/. Il n’y a rien de compliqué non plus ! Il faut juste veiller aux risques d’hybridation.

      Bon week end,
      Romain.

      1. Jean-Louis

        Salut Romain,
        Si ça peux t’aider, pour les oeillets d’Inde voilà comment je fais :
        j’ai des graines de Queen Sophia achetées chez Kokopelli. Je les pose sur un lit de terreau. Pas de terre dessus juste une petite pression pour qu’elles adhèrent bien à la terre. Maintenir humide (pulvérisation) à une T° correcte (autour de 20°C) et je n’ai pas de problème particulier.
        Pour mes graines récoltées cette année, je vais voir si elles fonctionnent aussi bien l’année prochaine.
        Là ou j’ai des soucis avec les graines, c’est avec le basilic et aussi le persil. Echec quasi total !
        Bon week-end.

        1. Romain
          Romain

          Je sème peut être à trop basse température alors… Pour le basilic, je sème en alvéole en mini serre à l’intérieur. Ca germe très bien ! Sinon, le persil c’est vrai que c’est capricieux. Le tout c’est de maintenir suffisamment d’humidité au sol le temps que ça lève. Un ami obtenait de très bons résultats en recouvrant son semis de frondes de fougère. Pour ma part, mon persil se ressème seul d’année en année depuis que j’ai trouvé un coin qu’il apprécie !

          Bon dimanche !

  2. Gilles

    Bonjour Romain,

    Merci pour cet article très intéressant. Je partage !

    L’un de mes lecteurs m’a récemment communiqué une autre astuce pour préserver les grains des bruches : mettre les graines dans des bocaux hermétiques avec deux feuilles de laurier sauce ( éloigne les insectes). C’est paraît-il très efficace…

    Amitiés,
    Gilles
    Gilles Articles récents…Soins des arbres fruitiers, vignes, arbustes à baieMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut Gilles,

      Merci pour le partage :).

      Le laurier est connu pour ses vertus insectifuges oui, mais dans le cas des bruches j’ai des doutes. Les larves sont déjà présentes dans les graines, et le laurier ne va pas les empêcher de se développer. D’autant que si les bocaux sont fermés hermétiquement, les bruches adultes ne pourront fuir le contenant. Après, s’il a constaté que c’était efficace alors c’est que d’autres mécanismes sont en jeu :).

      A bientôt et bon courage pour tes formations !
      Romain.

  3. Aurélie Ré-Création

    Très très bon article ! Pour la première fois cette année, je vais faire pousser des haricots. Le but sera dans un premier temps de récolter des graines pour l’an prochain avoir de quoi en cultiver de manière consommable. Du coup, cet article m’est totalement utile. Par contre je n’ai pas compris à quel moment récolter (la photo n’est plus visible).

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      C’est étonnant, les photos sont toujours visibles ici. Il faut récolter lorsque la gousse s’est complètement déséchée sur le pied.

      Bonne récolte ,
      Romain

  4. deme

    les graines recoltées sont valables quelques annees peut t on de nouveau en recolter ou changer d espece merci jmarie

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Vous pouvez tout à fait récolter vos graines vous même à vie sur des plants issus de graines que vous aviez déjà récoltées vous mêmes ! C’est même très bien, car vous pourrez alors choisir les plus beaux plants et d’année en année, obtenir des plants mieux adaptés à votre jardin particulier.

      A bientôt,
      Romain

  5. tourvieille

    bonjour, moi je garde les boites de camembert ;
    je mets les graines dedans avec la boite ouverte à l’air mais pas au soleil puis qd les graines sont sèches je ferme les boites. Maintenant il y a des petites boites de camembert qui sont très peu encombrantes
    je stocke cela dans une grande box en plastique qui se ferme bien avec un peu de naphtaline pour tuer les insectes et les mites!
    j’ai une bonne réussite au semis
    je glane les graines dans les jardins publics ( une fleur de souci ou d’œillet d’inde donne bcp de graines)
    Pour les tomates, on doit préférer les hybrides, F1 il est difficile de sélectionner que les hybrides en F2

    amitiés

  6. susini

    Bonjour
    Lorsque l’on choisi de récolter ses graines de haricots cela est il possible avec des graines achetées en jardinerie?
    Doit on laisser sécher les plans ou continuer à les arroser?
    Merci

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      C’est tout à fait possible de le faire à partir de haricots issus de graines achetées en jardinerie mais à condition que la variété ne soit pas une F1, sinon impossible de savoir ce que cela donnera !

      Il faut impérativement que les haricots sèchent d’eux même pour assurer une bonne maturité des graines afin qu’elles puissent germer par la suite.

      Bonne culture,
      Romain

  7. susini

    Merci Romain
    Je vais tester l’année prochaine, car effectivement a mon dernier achat le portefeuille a souffert je n’en revenais pas du prix exorbitant.
    Salutations

  8. warnier

    je trouve cet article trop tard :(
    Je viens de retirer mes haricots, ils commençaient à grossir. Je pensais qu’il suffisait de les ouvrir afin de faire secher les graines. J’ai comme l’impression que je viens de faire une grosse bêtise …
    Il n’y a vraiment pas un autre moyen???
    Ils étaient si bons … Et un rendement comme je n’ai jamais eu !

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Vous pouvez toujours tenter le coup, mais attendez tout de même un maximum en laissant sécher entier (sur le plant si vous les avez conserver ou au minimum dans les gousses. Ca peut mûrir encore un peu.

      A bientôt,
      Romain

  9. Paul retraité jeune jardinier

    Bonjour et bravo pour votre blog.
    J’ai pour la première fois « fait » des graines de haricots verts, variété ancienne Saint Fiacre mange tout à rames, excellents sans fil absolument et avec une bonne production étalée.
    J’ai effectivement attendu que les haricots soient secs sur la plante, j’ai récolté près de 400 grammes de graines sur des semis du 3 juin.
    J’ai fait à peu près comme vous conseillez, sauf que je n’ai pas mis les graines à sécher avant de les mettre au congélateur. De mémoire, elles semblaient bien sèches.
    Je voudrais savoir si la qualité de la graine elle même, forme, taille surtout, a une influence sur les plants à venir.
    Jusqu’à présent j’achetais toutes mes graines, bio, bien sûr, surtout chez Germinance, Graines del Païs, Biaugerme, La Bonne Graine, Kokopelli. Je privilégie les petits producteurs qui préservent notre patrimoine en proposant des variétés qui disparaîtraient sans eux. Je pourrais faire des graines de la plupart des légumes que je cultive, mais je continue à en acheter une part importante, c’est ma façon de contribuer à pérenniser leur existence que les grands semenciers menace en permanence.

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Merci pour votre message :). Si les graines ont fini de sécher sur pied c’est aussi bien, le séchage après récolte n’est pas obligatoire il faut juger de l’état des graines (en comparaison avec celles que l’on peut acheter par exemple).

      La qualité de la graine influence très grandement le plant à venir tout à fait ! De mauvaises graines = de mauvais plants. Sélectionnez les graines conformes en taille et en aspect. Eliminez les graines tachées, difformes, etc. Ces graines donneront des plants bien sûr, mais dont la qualité sera plus aléatoire. Et comme en général en faisant ses propres graines on en a bien trop, on peut se permettre d’être sélectif !

      A bientôt et bonne continuation !
      Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge