«

»

Fév 02

Récupérer les graines de fleurs : la bourrache (2/??)

Ce matin en me promenant au potager, je me suis rendu compte que les graines de la bourrache étaient déjà matures. C’est l’occasion de continuer la série de billets sur la récupération des graines commencées avec les graines d’oeillets.

La bourrache se ressème très bien toute seule pour la simple raison qu’elle produit énormément de graines que vous n’arriverez pas à toutes ramasser. Aussi, vous pouvez choisir de laisser faire la nature et de profiter des semis spontanés l’année suivante (qui seront plus adaptés et plus robustes que vos semis normalement) mais vous ne pourrez contrôler leur emplacement. Ce qui peut être gênant. Bref, c’est une question de choix.

Pour récolter les graines donc, j’utilise deux méthodes.

DSCF1699

Récolte manuelle

C’est la simple à mettre en place, elle ne permet pas de récolter un grand nombre de graines mais cela suffit généralement à subvenir à votre besoin pour l’année suivante. Il est primordial d’intervenir lorsque les graines sont bien matures. En effet, une fois la fleur tombée, le calice se referme sur les 4 graines encore immatures (vertes clair). Au fur et à mesure de la maturation des graines le calice va se rouvrir pour laisser apparaître ces 4 graines maintenant bien noires (voir photo). C’est à ce moment là qu’il faut intervenir. Pour cela, placez votre main sous un calice et grattez légèrement les graines. Si elles ne tombent pas toutes seules inutile de vous acharner, elles ne sont pas matures et ne germeront pas l’année prochaine si vous les prenez maintenant. Mieux vaux attendre le lendemain. En revanche si elles sont matures, faites très attention car vous risqueriez de les faire tomber au sol avant d’avoir pu les récolter.

 

Récolte « automatique »

Il est encore un peu tôt pour ma part pour mettre en place cette méthode aussi je n’ai pas encore de photo. Elle permet de récolter sans effort un très grand nombre de graines, je l’utilise donc lors de la pleine saison de récolte des graines (à partir d’août). Pour cela, il vous suffit d’étendre un mouchoir en tissu ou un torchon au pied du plant, à même le sol si possible ou bien de le tendre avec 4 piquets aux angles (un peu comme un hamac). Ayant d’autres plantes au pied de mes bourraches, je suis obligé d’utiliser la deuxième méthode. Comme je le disais les graines matures tombent toutes seules. Elles se retrouvent donc d’elles même dans le tissu. Une récolte par jour et vous voilà avec des centaines de graines en une semaine !

 

Enfin, quelque soit la méthode de récolte, laissez sécher vos graines une semaine au soleil dans un endroit sec puis vous pourrez les stocker avec vos autres graines.

Et vous comment récoltez vous vos graines de bourrache?

5 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. BENNEDJAI Sofiane

    Bonjour
    Je veux savoir quelle graine je dois planté pour avoir au final la graines de bourrache et quelles sont les conditions de terre nécessaire pour cela et quelle est la quantité de production et les conditions climatiques pour avoir la meilleure qualité de graines.
    Merci

    1. Romain
      Romain

      Bonsoir,

      Il vous faudra semer des graines de bourrache : http://www.labonnegraine.com/graines-aromatiques-condimentaires/257-bourrache-officinale.html

      La production de fleurs est énorme, c’est un gros avantage de la plante. Et elle pousse vraiment partout avec une préférence pour la mi-ombre !

      Bonne culture,
      Romain.

  2. riri

    bonjour,
    Je prends simplement un peu de terre en fin de saison au pied de mon plant de bourrache, je sais qu’il y a toujours FORCEMENT quelques graines Je mets cette terre là où je veux avoir de la bourrache, l’année suivante.
    Et cela marche pour beaucoup de plantes !
    Merci pour votre blog
    Cordialement

  3. bob126

    Comment conserver les graines ? frigo , récipient étanche , enveloppe en papier ?

    merci

    1. Romain
      Romain

      Bonjour,

      Dans un récipient étanche, les graines se conserveront mieux (attention à ce qu’elles soient complètement sèches !). Ensuite, dans un endroit le plus frais possible. Un sous sol fait très bien l’affaire, mais sinon au frigo ou même au congélateur !

      Bonne continuation,
      Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge