«

»

Nov 24

Tailler ou ne pas tailler ses légumes? Expérimentons ensemble en 2014

DSCF2810

Alors faut il tailler ses plants de légumes pour obtenir de plus belles récoltes? Des plants plus sains? Plus précoces? Personnellement, j’ai beaucoup lu sur le sujet et les réponses sont, pour le moins, très contradictoires… C’est pourquoi, j’ai voulu me faire ma propre expérience sur la taille. Mais, pour en tirer des conclusions pas trop chancelantes, il faudrait que je réplique l’opération de nombreuses fois. La comparaison de beaucoup de plants taillés et de non taillés, de plusieurs variétés et cultivés dans différentes conditions est indispensable et je ne peux pas le faire tout seul à ma petite échelle.

Mais je n’abandonne pas l’idée et si je ne peux le faire seul, je me suis dit : faisons le à plusieurs ! Voilà pourquoi j’écris cet article aujourd’hui. J’aimerais vous proposer de vous joindre à moi la saison prochaine pour tester chacun de son côté la taille et la non taille et mettre en commun nos résultats. Résultats qui seront synthétisés et publiés bien sûr pour bénéficier à la communauté (ceux qui le souhaitent seront mentionnés, avis aux bloggeurs :) ).

Je sais très bien que tout le monde n’a pas nécessairement un grand jardin et beaucoup de temps à accorder au potager, c’est pour cela que je ne vous demande pas de faire le test sur de grandes quantités de plants mais j’espère que, à nous tous, même en ne comparant que 2 ou 4 plants chacun, on puisse obtenir de beaux résultats. Par contre, pour ça, il faudra que l’on soit nombreux alors n’hésitez pas à participer !

Pour ceux que ça intéresse, je vous invite à remplir le formulaire que j’ai créé pour l’occasion. Via ce formulaire, il ne s’agit pas de vous engager formellement mais seulement d’avoir une idée de la faisabilité de l’expérience. Si l’on n’est que 10, je ne suis pas sûr que cela vaille le coup malheureusement.

 

Quels légumes?

Les principaux légumes que l’on conseille de tailler sont ceux que j’aimerai tester. Ce sont donc :

  • Les tomates bien sûr
  • Les concombres
  • Les piments et poivrons
  • Les courges coureuses
  • Les aubergines

 

Comment mener la culture?

Pour juger de l’effet de la taille, il est très important de faire au strict minimum deux plants (un taillé et un non taillé). Après si l’on augmente le nombre de plants, on les répartit au mieux dans ces catégories. Par exemple, si je cultive 10 plants je ne fais pas 1 non taillé et 9 taillés mais plutôt quelque chose comme 3 non taillés et 7 taillés.

Outre la taille, les plants comparés devront être les plus identiques possibles. Issus d’un même lot de graines ou achetés au même endroit (même si le semis serait plus rigoureux), d’une même variété, … Si l’on compare un plant taillé de tomate ananas et un plant non taillé de tomate cerise, on aura beaucoup plus de tomates cerises, mais pas parce qu’elles n’ont pas été taillées ! En revanche, il est possible de faire le test sur plusieurs variétés si plusieurs plants sont cultivés par variété.

Ensuite, autre chose indispensable, les plants comparés devront être cultivés dans des conditions très très proches (exposition, apport, traitement, arrosage, …). Evidemment, si le plant non taillé est cultivé à l’extérieur, au nord et que le plant taillé est cultivé sous serre il va y avoir une différence. Mais sans doute pas due à la taille Clignement d'œil.

Enfin, le choix du type de taille est laissé libre mais je peux vous aider si vous voulez.

 

Concrètement, qu’est ce qui attend les participants?

Ca peut évoluer bien sûr, mais pour l’instant j’imagine quelque chose dans ce style :

  • Dans un premier temps, il s’agit de recenser les participants potentiels via le formulaire
  • Par la suite, si suffisamment de personnes sont intéressées, je prendrai contact avec chacun de vous afin de valider votre participation
  • Ensuite chacun mène sa culture en prenant des photos de temps en temps et en notant divers critères (relatifs à la croissance, la productivité, l’état sanitaire, etc)
  • A la fin de la saison, je centralise les résultats de tous, les synthétise et les redistribue !

Je ferai en sorte que cela soit le moins gênant possible pour vous, mais quelques photos et la notation des critères est indispensable pour que l’on puisse vraiment savoir si la taille apporte quelque chose ou non. Je préfère que moins de plants soient comparés mais que la comparaison soit bien faite Sourire.

Voilà, n’hésitez pas à participer vous allez voir ce sera une belle aventure Sourire. Relayez l’info à tous ceux susceptibles d’être intéressés et si vous avez des suggestions faites en part ! Je n’ai probablement pas pensé à tout (même si j’essaie).

J’espère que vous serez nombreux !

32 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Louis

    Bonjour Romain,
    L’idée me plaît bien. Je suis partant et j’en profite pour faire une suggestion : tailler 50% et ne pas tailler 50% d’une même plante.
    Je remplis ton formulaire dans la foulée.
    A +

    1. Romain
      Romain

      Salut Jean Louis !

      Merci pour ta participation :) Je ne comprends pas ton idée par contre, tu veux dire avec les tomates par exemple ne retirer qu’un « gourmand » sur deux?

      N’hésite pas à transmettre le formulaire à qui tu veux :)

      Bon dimanche à toi,
      Romain.

      1. Jean-Louis

        Effectivement je viens de relire mon commentaire et on pouvait comprendre la même chose que toi.
        En fait, mon idée c’est, par exemple, tu as 6 pieds de tomates Green Zebra. Tu tailles
        (retires les gourmands) 3 pieds et les 3 autres pieds , tu ne retires rien d’ou mon 50%/50%.
        Jean-Louis

        1. Romain
          Romain

          Ah oui ! C’est juste oui, ce que je disais c’était juste qu’il ne faut mieux pas avoir 1 seul pied non taillé si l’on en cultive plus de 4. Il faudrait mieux essayer de répartir, soit en 50/50 comme tu dis ou en 60/40 voire 70/30 mais en dessous cela augmente le risque de tomber sur des plants non représentatifs.

  2. ludo

    Salut Romain,
    J’avais beaucoup aimé ton article du mois dernier où tu comparais les récoltes issues de plants de tomates taillés VS plants non taillés.
    L’expérience que tu proposes pour 2014 m’intéresse et je vais donc y participer. L’idée du 50/50 de Jean-Louis me parait le meilleur compromis pour avoir une base de comparaison parlante.
    A bientot.
    ludo Articles récents…Couleurs d’automne d’une haie champêtreMy Profile

    1. Romain
      Romain

      Salut Ludo,

      Merci pour ta participation, n’hésite pas à relayer l’info autour de toi si tu connais des intéressés (je le dis tout le temps, mais ce n’est que si l’on est suffisamment nombreux que cela marchera !). Je ne connaissais pas ton blog, je viens d’y faire un tour et il est très prometteur :), tu viens de passer dans mon lecteur RSS.

      Pour l’expé, je préfère laisser libre le choix de la répartition entre taillés et non taillés à partir du moment où il n’y a pas un trop gros déséquilibre car vu la place que demande un plant non taillé, je comprend que tout le monde ne puisse pas cultiver 10 plants non taillés :). Maintenant, comme tu dis, le meilleur compromis c’est le 50/50.

      A bientôt,
      Romain.

  3. Guy de BricolagePro

    Bonjour,

    Merci, pour tous vos conseils !!!

    A bientôt
    Guy

  4. Jérémie de Nos-Jardins.fr

    J’ai déjà fait quelques tests cette année. Mais effectivement, le peu de plants à ma disposition rend le résultat peu fiable.
    J’essaierais de les mettre en commun avec vous cette année.

    1. Romain
      Romain

      Ce serait super en effet ! Vous pouvez remplir le formulaire pour donner une idée de ce que vous envisagez de faire l’année prochaine (si vous y avez déjà pensé !)

      A bientôt,
      Romain.

  5. Madorre

    Salut Romain !
    Super cette idée :) J’ai remplie le formulaire pour tenter l’expérience l’année prochaine !
    A bientôt,
    Julia.
    Madorre Articles récents…Tour d’horizon des récoltes de MadorreMy Profile

    1. Romain
      Romain

      J’ai vu oui merci :). Fais tourner l’info, faut qu’on soit nombreux l’année prochaine pour cette expé !

      J’arrive pas à me limiter sur le nombre de variétés de mon côté ^^

      A bientôt,
      Romain.

  6. yvon

    Le formulaire est rempli.
    J’ai répondu au sujet des courges coureuses mais il s’agira, en fait, de potimarrons. J’espère que cela conviendra.
    J’ai taillé un peu tout, cette année, mais le résultat est décevant. Presque pas de poivrons ni d’aubergines, Juste quelques concombres ; pas à cause de la taille mais pour d’autres raisons. Peut-être trop arrosé dans la serre. J’espère améliorer tout ça l’an prochain.
    As-tu vu que je passe à toutes mes graines bio, après ma mésaventure avec les bruches qui ont envahi mes fèves achetées chez Vilmorin.
    Bonne fin de semaine!
    Yvon.
    ..

    1. Romain
      Romain

      Super merci ! Pas de soucis pour les potimarrons, le but étant de brasser un maximum de variétés à nous tous. Les poivrons ont bien donné chez moi mais ils étaient tous hybrides. Du coup, j’ai racheté des graines et je ferais attention à les protéger pour la récolte.. Par contre, pas d’aubergine non plus.. Je la réussi mal cette culture, faut que je m’améliore.

      J’ai vu oui, c’est très bien :). Après, je ne pense pas que le bio soit seul gage de qualité. Il faut vraiment s’orienter vers des grainetiers consciencieux. Et ce n’est pas toujours ceux qu’on croit. Les très gros se basent sur leur réputation et s’en fiche de perdre quelques clients à cause de la mauvaise qualité de leurs graines, ils auront toujours des clients.. Une année, je me suis retrouvé avec des graines d’oeillet d’inde dans un sachet de graines de tomates. Faut le faire quand même..

      Content de compter sur toi pour ce test en tout cas !

      Bon week end à toi,
      Romain.

      1. yvon

        Mais où trouver des grainetiers consciencieux? Jusque là, j’achetais mes graines au coup par coup selon les besoins. Je croyais qu’il suffisait de cultiver « bio » pour être « bio ».

        J’ai tant à apprendre.

        A bientôt!

        Yvon.

        1. Romain
          Romain

          Salut Yvon,

          En effet, cultiver bio va plus loin que son seul potager :). Après, il faut faire attention à ce que l’on met derrière le terme bio mais c’est une autre histoire.

          Pour les grainetiers, je prépare un petit comparatif. Mais globalement, ce que je fais c’est que je leur écris, je me débrouille pour trouver une question et je vois à quelle vitesse ils me répondent, le ton qu’ils emploient, la facon dont ils me répondent, etc.. Tu sens tout de suite quand il s’agit de seul commercants ou bien de gens passionnés par leur boulot. Par exemple, j’aime beaucoup la bonne graine. Il propose du bio ou non (mais par contre les graines sont toujours au minimum non traitées), à petits prix, et sa gamme s’étoffe régulièrement. Et ses produits sont de qualité (par exemple l’ensemble de mes bulbes achetés cette année ont germé, pas une seule perte). Semailles sont très bons aussi. J’aime bien également graines del païs. Bref, il faut te faire ton avis perso je pense.

          Bon week end,
          Romain.

        2. Jean-Louis

          Pour répondre à Yvon, de mon coté j’achète mes graines bio chez Kokopelli (énorme collection de graines de tomates entre autre) et chez Biau Germe (groupement de producteurs bio français) par internet et je n’ai eu
          aucun soucis avec. Bien sûr il peut arriver que quelques graines ne germent pas mais ça c’est dû au fait que ce sont des produits vivants et qu’ils peuvent évoluer dans le temps.
          Je me refuse à acheter des hybrides F1 qui ne font qu’alimenter le business agroalimentaire.
          Cultiver Bio est une excellente démarche qu’il faut encourager pour notre santé entre autre.
          Et puis c’est avec l’expérience et le partage de l’information que l’on progresse.
          Cordialement

          1. yvon

            Bonjour et bonne année, Jean Louis.
            Merci pour le conseil « Kokopelli ». Je suis adhérent à cette association mais, curieusement, je n’y ai jamais acheté de graines. Je ne sais pourquoi…
            Je croyais, en effet, qu’il suffisait de cultiver « bio » pour avoir des produits « bio ». mais ma mésaventure avec les graines de fèves Vilmorin m’a fait réfléchir. As-tu suivi ce feuilleton?
            Belle journée.
            Yvon.

          2. Jean-Louis

            Je réponds au message d’yvon du 13 janvier (le repère Répondre, dans son message, n’apparait pas sur mon écran).
            Bonne année à toi également ainsi qu’à tous les bloggeurs de Tous au potager.
            Oui , j’ai lu tes soucis sur les graines de fèves sur ce post. Expérience désagréable bien sûr. Personnellement je n’ai pas d’expérience sur ce légume mais je vais tenter des semis cette année avec des fèves d’Aguadulce à très longue cosse. Avec ma terre bien compacte pour l’instant, on va voir ce que cela donne.
            Concernant Kokopelli, j’ai souri en lisant ton message : je suis aussi adhérent de leur association.
            Bonne journée
            Jean-Louis

          3. Romain
            Romain

            C’est normal, pour que ça reste lisible j’ai autorisé un max de 5 commentaires imbriqués.

            Si tu sème au printemps, il faudra que tu sois vigilent avec les pucerons. Ils adorent les fèves et peuvent faire des ravages. Par contre, elles devraient normalement bien tolérer la a terre tassée et même la décompacter !

            A +,
            Romain.

      2. Jean-Louis

        Pour Romain : concernant ma future plantation de fèves, je l’envisage en février et , en fait, je voudrais améliorer le sol (décompactage) et planter des tomates ensuite. Apparemment les tomates profiteraient de la culture des fèves.
        Pour les pucerons, je cite:
         » Selon des recherches récentes, la présence de pucerons sur les fèves (et autres plantes) favoriserait la fructification.Il vaudrait donc mieux patienter une quinzaine de jours avant de supprimer ces indésirables… »
        C’est dans le livre de J.P Thorez/B. Lapouge-Déjean -Le guide du jardin BIO
        Comme déjà dit, pour l’instant je n’ai pas d’expérience avec les fèves mais « c’est en construisant sa maison qu’on devient maçon » parait-il.
        A+

        1. Romain
          Romain

          Les tomates apprécient en effet un précédent en fèves. Je n’avais pas entendu ça pour les pucerons, je ne l’ai pas vraiment remarqué mais c’est intéressant ! Je vais me renseigner quant aux mécanismes qu’il y a derrière. Par contre, attention j’ai eu moi même et souvent entendu de mauvaises expérience avec le semis de février. Les rongeurs sont en général affamés à cette période et peuvent décimer toutes ta parcelle en déterrant les graines.

          Maintenant, comme tu dis, il faut tenter ! N’hésite pas a revenir faire part de tes conclusions, je suis sûr que nous serons nombreux à être intéressés.

          A+,
          Romain.

          1. Jean-Louis

            Tes commentaires calment mon enthousiasme mais me donnent à penser . En fait je suis dans un lotissement et, peut-être, un peu protégé de ce fait de trop de rongeurs affamés.
            Pour l’instant j’attends les graines donc tout va bien. Ensuite…………….
            Je vous tiendrai au courant avec plaisir.

        2. yvon

          A Jean Louis,

          Pour ce qui concerne les pucerons, il n’y a rien à craindre : si tu laisse faire la nature, les pucerons de tes fèves et les autres serviront à l’alimentation des coccinelles, des syrphes et des autres, à condition que tu ne traites pas.

          Chez moi, dans le Nord, semées en avril les fèves ont quelques fois un peu de pucerons et il n’y a aucun dégâts. Je dois dire que j’ai remisé depuis longtemps ma mitraillette à insecticide et il s’est crée un bel équilibre entre les « nuisibles » et leurs prédateurs.

          Une année, j’ai posé sur mes artichauts des rameaux de sureau. Les pucerons sont vite allés « se faire bouffer » ailleurs.

          Bonnes fèves!
          Yvon.

          1. Jean-Louis

            Pour Yvon :
            En fait, concernant les pucerons je ne suis pas trop inquiet. Apparemment un bon coup de jet d’eau refroidirait leur ardeur. Bon je n’ai pas testé.
            Par contre j’ai testé les cendres sur les rosiers en été (ils étaient envahis de pucerons) puis jet d’eau et ça a marché.
            Je suis comme toi : oublié la mitraillette à insecticides et vive les solutions naturels.
            Je note ton idée de rameaux de sureau dans un coin.
            Vive l’échange d’expérience et d’informations.
            A bientôt.

          2. Romain
            Romain

            Content que le blog soit le support de ces échanges :). Pour les pucerons, c’est vrai que l’on peut s’en débarrasser facilement et sans produits chimiques bien entendu !

            Pour les rongeurs, il est possible que tu en aies moins que moi et je te le souhaite ! J’avais lu à l’époque où je me renseignais, que simplement disposé ça et là au potager des petites coupelles de graines (genre mélange à oiseaux) suffisait à les distraire. Je n’ai pas testé en revanche.

            A bientôt !

  7. HELIAS Yvon

    Bonjour
    Je ne sais pas quoi mètre dans la case Site Web !

    Je suis très interessé par cette expérience . Je pense aussi faire le test, sur toutes les sortes de légumes (Surtout sur les courges, dont j’ai de nombreuses sortes) ayant un grand potager.

    1. yvon

      Bonjour,
      Si tu n’as pas de site Web, tu ne mets rien dans la case correspondante.
      Bon dimanche!
      Yvon.

      1. Romain
        Romain

        Héhé, tu as dégainé plus vite que moi Yvon ! (du coup, je me suis permis de ne pas répondre tout de suite oui ^^). Je vais peut être voir pour t’embaucher comme chargé de relation lecteurs :)

        Du coup, comme te l’as dis Yvon, tu peux laisser cette case vide. Seules celles avec une astérisque sont obligatoires. Ce serait super de te compter parmi nous pour cette expérience !

        A bientôt,
        Romain.

        1. yvon

          A quel « Yvon » réponds-tu, Romain? Devrai-je changer mon nom pour éviter les confusions? J’rigole!
          J’accepte ta proposition d’embauche. J’ai du temps libre…
          Mes fèves que j’ai semées en serre, à titre expérimental, se portent bien sous le climat du Nord. Elles sont en fleurs depuis un moment. Je suis surpris, je pensais que c’était plus sensible au froid bien que tu m’aies affirmé le contraire. Tu avais donc raison. Hier il a fait -3° dans la serre et elles n’ont pas bronché.
          Passe une bonne semaine!
          Yvon du Nord.

          1. Romain
            Romain

            Ehé, super tu es embauché !

            Je t’avais bien dis que les fèves encaissent le négatif sans problème! PAr contre, j’espère que tes fleurs vont donner quelquechose parce que les pollinisateurs ne sont plus là eux ! Tu nous tiendras au courant :)

            A bientôt,
            Romain.

  8. Yannick

    Bonjour Romain et bonjour tout le monde,

    Une superbe expérience qui s’annonce :) Bravo à toi Romain pour cette idée et désolé pour mon inscription tardive !

    Vivement les premier semis !!!
    A bientôt
    Yannick

    1. Romain
      Romain

      Salut Yannick,

      Aucun problème, il y a encore un peu de temps avant de faire nos premières plantations !

      A bientôt,
      Romain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

CommentLuv badge